Accueil » Culture » Exposition-Vente – Dina Rabearivelo propose « L’écrit et le visuel »
Culture

Exposition-Vente – Dina Rabearivelo propose « L’écrit et le visuel »

Faire un déplacement de l’Ivontoeran’ny kanto eto Madagasiakara ou IKM à Antsahavola vaut bien le coup. Une bonne occasion pour y découvrir et certainement pour apprécier aussi les chefs-d’œuvre de cet artiste plasticien à travers son exposition-vente dénommée « L’écrit et le visuel ». Autodidacte à ses débuts puis ayant acquis plus tard une série de formations, il s’est expérimenté à travers différents ateliers.
Dina Rabearivelo est aujourd’hui classé dans le rang des grands artistes plasticiens malgaches. Doté d’un parcours nettement progressif, il s’est permis de se spécialiser dans l’usage du papier journal pour prouver son grand talent. Pour bien se démarquer, cet artiste se base sur la fameuse expression
« Les paroles s’envolent, les écrits restent…», mais les visuels survivent. Possédant une démarche artistique originale, Dina Rabearivelo affirme : « Je ne m’inscris à aucun mouvement artistique pour la seule et unique raison que l’art n’a ni limites ni frontières. C’est tout simplement un voyage et une aventure interminables. L’art est mon moyen d’expression le plus courant. Il m’est tout à fait évident d’établir le lien de complémentarité entre l’écrit et le visuel. Je marie le texte et la peinture pour faire connaître ma personnalité, pour partager mon système de valeur et pour extérioriser mes émotions ».

Papier journal
Au départ, l’usage du papier journal est tout juste un défi sur le plan technique. Dina Rabearivelo tient à préciser que les papiers de dessin ont pour caractères communs un grammage élevé de grains à la surface (Canson à grain 180g/m2). Pour réussir sa démarche artistique, il a cherché un papier à la fois fin et lisse, le papier journal, où il a, par la suite, essayé de marier l’article journal et ses œuvres. Lors de son exposition-vente « L’écrit et le visuel », l’artiste fait découvrir 24 Parents responsables, et ses œuvres produites en acrylique et en pastel à l’huile. La majorité de ses toiles est inspirée de ses fréquents voyages et multiples déplacements dans différentes villes de Madagascar.
Dina Rabearivelo est un ancien de Saint Michel à Amparibe où il a eu un brillant cursus académique. Il est titulaire d’une licence en Économie et Gestion avec la mention Assez Bien à l’Université catholique de Madagascar ou UCM à Ambatoroka. À cela s’ajoute sa double obtention d’une Maîtrise en Macroéconomie et d’un Master II en Population et Développement avec la mention Bien toujours dans la même université. Des prix et distinctions sont aussi à inscrire dans son parcours, 2e Prix Joseph Ramanakamonjy Section Portrait en 2016 et 1er prix de la meilleure création – Atelier et concours pluridisciplinaire – Centre Valbio en 2015.
Souvent présent aux événements, Dina Rabearivelo a été sollicité en mars au Salon de l’Asia-Enjoy Madagascar à la Zone Forello à Tanjombato. En juillet 2017, il a été consultant et concepteur visuels Logo, Mascottes, Autocollants, projets Nutris Farafafi, Acf Toliara. En avril 2017, il a été consultant, scénographe et décorateur de l’événement Kusafiri – World Association, Girls Guides and Girls Scouts ou Wagggs – à l’Hôtel Panorama. En mars 2017, il a été Chef de projet de l’événement culturel Madagascar-Turquie « La Femme dans la Société » Institut Ravinala de Culture et de Dialogue. Des formations et ateliers viennent compléter son parcours. En mars 2015, il a participé à un atelier en sculpture sur argile et en papier mâché « Lémurs of Madagascar » pour l’université Sherbrooke aux États-Unis avec Jean-Nirina Razafindralambo. En janvier 2015, il a bénéficié d’une formation et d’un atelier d’art en artisanat avec le Vietnamien Hoang Van Dao puis un atelier multidisciplinaire avec le docteur américain Patricia Wright.

Jean Paul Lucien

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi