IVOHIBE - La cheffe-district meurt emporté par les crues


Se rendant à Ivohibe pour conduire la célébration de la journée mondiale des droits des femmes, la cheffe-district a trouvé la mort, son 4x4 a été emporté par les crues au passage d’un radier. Huit personnes sont rescapées et une dernière disparue. Emoi à Ivohibe. La cheffe du district a trouvé la mort, son véhicule tout-terrain a été emporté par les crues en tentant de traverser un radier. Parmi les compagnons de la défunte, huit ont échappé à la mort. Ces rescapés sont tous blessés. Quelques-uns souffrent de fractures et de contusions multiples. Une dixième personne reste pour sa part introuvable. Ces scènes de désolation se sont produites à Analavokatra, à une cinquantaine de kilomètres d’Ihosy. Dans l’après-midi de mardi, le tout-terrain de la cheffe district avait quitté la ville d’Ihosy pour se rendre à Ivohibe où la défunte devait participer à la cérémonie de célébration de la journée mondiale des droits des femmes. Le trajet devait être effectué de nuit. Les pluies battantes qui ont sévi leur ont causé des ennuis. Bloqué par endroits, le 4x4 ne pouvait pas passer. Se trouvant dans une impasse au passage d’un étranglement englouti sous les eaux à Analavokatra, le tout-terrain a dû s’arrêter, éteindre le moteur, en attendant que le niveau de l’eau baisse. Mobilisation Alors que les dix occupants du véhicule pensaient devoir passer la nuit à cet endroit en attendant que l’eau se retire, les crues déchaînées se sont calmées vers une heure du matin. Pensant pouvoir passer en toute sécurité, la cheffe du district d’Ivohibe et ses compagnons sont remontés à bord pour repartir. Alors que le 4x4 était dangereusement engagé dans le radier, de puissants courants, drainés en amont, sont arrivés en trombe, frappant de plein fouet le 4x4 piégé dans le radier. Le véhicule et ses occupants ont été emportés par les eaux. Alors que la dépouille de la cheffe du district d’Ivohibe a été retrouvée en aval, les huit rescapés ont été pour leur part sauvés in extremis. Ceux dont l’état est préoccu­pant ont dû être ramenés à Ihosy pour être placés en observation médicale. Les recherches du passager disparu se poursuivent.
Plus récente Plus ancienne