Accueil » A la une » Macro-économie – Le FMI délie les cordons de ses bourses
A la une Economie

Macro-économie – Le FMI délie les cordons de ses bourses

Antoinette  Sayeh,  Directeur  générale  adjoint et Présidente  par  interim  du FMI.

Le conseil d’administration du FMI achève la première revue de l’accord au titre de la facilité élargie de crédit en faveur de Madagascar et approuve un décaissement de 67,5 millions de dollars.

La décision du Conseil d’administration permet le décaissement immédiat d’environ 67,5 millions de dollars et soutient la mise en œuvre des réformes des autorités pour stimuler la croissance et réduire la pauvreté.

Augmenter les recettes et gérer activement les risques budgétaires sont essentiels pour créer un espace budgétaire pour les dépenses sociales et l’investissement.

Des efforts continus sont nécessaires pour améliorer la gouvernance, faire avancer le programme de lutte contre la corruption, et progresser en matière de transparence budgétaire et de responsabilité des dépenses liées à la COVID-19.

Le conseil d’administration du Fonds monétaire international (FMI) a achevé la première revue du programme économique de Madagascar dans le cadre de l’accord de Facilité Elargie de Crédit (FEC). L’achèvement de cette revue permet le décaissement immédiat de 48,88 millions de DTS (environ 67,5 millions de dollars) pour couvrir les besoins de financement extérieur et budgétaire, portant le total des décaissements au titre de l’accord à 97,96 millions de DTS (environ 135 millions de dollars).

L’accord FEC de 40 mois a été approuvé par le Conseil d’administration du FMI le 29 mars 2021 , avec un accès total de 219,96 millions de DTS (environ 312,4 millions de dollars, soit 90% de la quote-part). L’arrangement vise à soutenir la reprise économique de Madagascar après la pandémie et à relancer la dynamique de réforme des autorités pour stimuler et soutenir la croissance et réduire la pauvreté (voir communiqué de presse 21/91).

Deux décaissements

Depuis le début de la pandémie de Covid-19, Madagascar a bénéficié de deux décaissements de la facilité de crédit rapide (FCR) du FMI de 122,2 millions de DTS (environ 165,99 millions de dollars ou 50% de la quote-part) en avril 2020 et 122,2 millions de DTS (environ 171,9 millions de dollars ou 50% de la quote-part) en juillet 2020, et a reçu une allocation de DTS de 234,2 millions de DTS (environ 322 millions de dollars) en août 2021.

Madagascar continue d’être touché par la pandémie de COVID-19 et traverse une saison cyclonique sévère. Après une contraction du PIB estimée à 7,1 % en 2020, la reprise a été lente avec une croissance estimée à 3,5 % en 2021, reflétant en partie une réouverture retardée de l’économie. La croissance devrait rebondir plus vigoureusement à 5,4 % en 2022. Les risques à la baisse sont élevés, car les taux de vaccination contre la COVID-19 restent faibles et Madagascar reste vulnérable à des catastrophes naturelles sévères. À l’issue de la discussion du Conseil d’administration, Antoinette Sayeh, directrice générale adjointe et Présidente par intérim, a fait la déclaration suivante :

La performance de Madagascar dans le cadre du programme appuyé par le FMI pour le premier semestre 2021 a été globalement satisfaisante malgré la pandémie de COVID19 en cours et les récents cyclones, qui on t eu de g raves conséquences humaines et économiques sur le pays. La poursuite de politiques prudentes et la mise en œuvre du programme de réformes dans le cadre de la facilité élargie de crédit soutiendront la reprise économique et devraient contribuer à parvenir à une croissance plus durable et inclusive.

Les autorités mettent en œuvre une consolidation budgétaire progressive tout en augmentant les dépenses sociales et d’investissement indispensables. Le budget 2022 comprend des mesures visant à accroître la mobilisation des recettes intérieures et à créer l’espace budgétaire pour les dépenses propices à la croissance. Les progrès dans l’exécution des dépenses sociales sont un objectif clé du programme et nécessitent une meilleure planification et un processus d’autorisation simplifié.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter