Accueil » A la une » Cyclone – Des villages se trouvent sous l’eau au Nord-Est
A la une Social

Cyclone – Des villages se trouvent sous l’eau au Nord-Est

La  ville  d’Antalaha  sous  les  eaux.

Gombe a généré des inondations au Nord-Est. Des fortes pluies se sont abattues au moment de l’atterrissage.

Gombe frappe le Nord-Est. Des villages d’Antalaha, Maroantsetra, Mananara-Nord, sont inondés, après le passage de cette tempête tropicale. « Le niveau de l’eau a augmenté fortement. Si cela continue, toutes les maisons des bas quartiers se trouveront sous l’eau. », témoigne Zephirien Mahatondra, maire de la commune d’Ambohitralanana, dans le district d’Antalaha, la plus touchée par ce cyclone. La pluie s’est abattue au NordEst, depuis lundi après-midi, et jusqu’à hier en fin de matinée. Les rivières sont sorties de leur lit, générant des inondations.

Aucune perte de vie humaine n’est rapportée, jusqu’à hier soir, dans ces districts. « L’incident s’est produit au moment où tout le monde était déjà réveillé, donc, les victimes ont pu aller dans un endroit sécurisé, à temps. Trois zébus et plusieurs volailles ont péri, pour le moment. », enchaîne le maire d’Ambohitralanana.

À Antalaha, aucun sinistré n’est dénombré. Personne n’a rejoint les sites d’hébergement. Les villageois sont allés chez leurs familles. Dans le district de Maroantsetra, trois cent soixante dix sinistrés sont rapportés, suite à la montée des eaux.

Pas de gros dégâts

A part ces inondations, les dégâts laissés par Gombe semblent « légers », selon les témoignages des habitants du Nord-Est. « Il n’y a pas de dégâts importants, même dans le village où le cyclone a atterri.», affirme le chef district de Maroantsetra, Antoni Masiaritovo Rakotondratsimba. « C’est à partir d’une heure du matin que le vent a commencé à souffler très fort et que la pluie est tombée fortement. Cela a continué jusqu’à 5 heures du matin. Des arbres sont tombés, à part cela, il n’y a pas de dégâts importants. », témoigne une habitante de Masoala, la zone d’impact direct du cyclone. Le niveau de l’eau a commencé à diminuer dans ces districts du Nord-Est, hier en fin d’après-midi. « La pluie s’est arrêtée.

Le niveau de l’eau est maintenant, entre le genou et les chevilles. Nous pensons que d’ici demain, l’eau va complètement tarir. », affirment nos sources. La vie a repris son cours dans le Nord-Est, quelques heures après le passage du cyclone.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter