FOOTBALL – AMICAL - Derniers réglages contre le Niger


Les Barea boucleront la préparation en Tunisie par le dernier match test de cet après-midi, contre le Mena du Niger. Les hommes de Romuald Rakotondrabe devraient travailler un peu plus la finition. Dernière ligne droite. Les Barea joueront leur dernier match test, le quatrième depuis la mi-décembre et le deuxième en Tunisie, cet après-midi contre le Mena du Niger. Après la défaite (0-1) de ce vendredi face aux Diables Rouges congolais à Tunis, les hommes du sélectionneur Romuald Félix Rakotondrabe dit «Roro», comptent bien tout rectifier afin d’être prêts et à la hauteur à la phase de groupes de la septième édition du Cham­pionnat d’Afrique des nations. Cette compétition continentale débutera le 13 janvier, en Algérie. Le match de préparation de ce lundi se jouera contre le Niger à Tabarka, à dix minutes de l’hôtel où les Barea sont logés. C’est là que s’entraine depuis le 3 janvier la sélection malgache. Le coup d’envoi sera donné à 14 heures heure locale, soit à 16 heures, heure malgache. Confiant, le coach Romuald Rakotondrabe souligne : «Certes, nous avons encaissé une défaite face au Congo Brazzaville, mais le jeu s’est amélioré en deuxième période malgré les occasions ratées.» Et d’ajouter : «Ils étaient timides à l’entame de la rencontre et les Congolais en ont profité pour marquer leur unique but », relate le sélectionneur. Les Barea ont eu du mal à construire dans la ligne médiane et ont lancé la balle directement dans la zone d’attaque, ce qui n’a pas marché face à la ligne défensive congolaise. Redynamiser «Les défenseurs latéraux n’ont fait que subir durant la première période. Au retour des vestiaires, ils sont arrivés à imposer leur pressing haut et effectuer de nombreuses combinaisons à deux ou à trois, mais ils n’ont pas assuré la finition», fait remarquer le technicien. «C’est cette faille à la finition que nous devrons rectifier. Ils manquent encore de concentration devant le but», réitère le coach Roro. «Si nous arrivons à rééditer et améliorer ce que nous avons fait en deuxième mi-temps du match contre les Congolais, je pense que nous pourrons faire un bon match au jour-J contre le Ghana», confie Romuald Rakotondrabe. Le samedi d’après-match, les joueurs ont procédé aux soins et à la récupération. Hier, le groupe a travaillé la vivacité et les coups de pied arrêtés, ainsi que la stratégie de jeu pour affronter le Mena nigérien. Cette nation a pu tenir tête avec un score nul et vierge ce vendredi contre le Sénégal en amical. «Nous avons augmenté un peu plus l’intensité de l’entrainement pour les joueurs qui n’ont pas joué plus de soixante dix minutes ce vendredi… Et les joueurs devraient montrer plus de cohésion sur terrain comme en dehors»,  conclut l’entraineur. Dans la soirée d’hier, le groupe a consacré la soirée à visionner et décortiquer des matchs que l’équipe a déjà effectués ou aussi ceux des équipes dans le groupe de Madagascar, en l’occurrence, le Ghana, le Maroc et le Soudan.
Plus récente Plus ancienne