Accueil » A la une » Soamanandrariny – Un policier blessé dans un accident meurt
A la une Faits divers

Soamanandrariny – Un policier blessé dans un accident meurt

Le jeune policier quand il était stagiaire.

À moto, un jeune agent de police a fait une chute et s’est retrouvé sous la roue arrière d’un camion, hier, à Soamanandrariny. Il est décédé à l’hôpital.

Tragique. Un agent de police de première classe (AP1) a rendu son dernier souffle, hier, à l’hôpital militaire de Soavinandriana. Il a été victime d’un terrible accident de la circulation survenu le matin, vers 7h30, près du collège adventiste de Soamanandrariny.

Ce jeune policier, âgé de 32 ans, travaillait au commissariat de la sécurité publique du troisième arrondissement à Antaninandro.

Il conduisait sa moto Jog Yamaha ce matin-là. Il comptait dépasser un camion de marque Mercedes Benz. Sur le moment, et pour une raison que les témoins ont du mal à déterminer, il est subitement tombé et éjecté de son scooter. Il a fait des roulades sur l’asphalte, finissant par se trouver sous la roue arrière gauche du poids lourd.

Enquête

De son côté, le chauffeur ne l’aurait pas vu débouler. Il ne l’aurait remarqué qu’après qu’il lui a roulé dessus. Il s’est immédiatement arrêté pour descendre et voir ce qui s’est passé.

Le policier en tenue, portant un casque, s’allongeait sur la chaussée. Il a perdu connaissance, ont raconté des badauds. Son deux-roues ayant subi peu de dégâts s’est renversé à son côté. Gravement touché, l’agent a été transporté dans un état comateux vers l’hôpital militaire. Il a directement été placé sous soins intensifs. Il a malheureusement succombé quelques heures plus tard.

Sitôt avisée du drame, la brigade des accidents de la circulation (BAC) de Tsaralalàna a envoyé des hommes pour dresser les constatations.

Le conducteur du camion a dû être retenu en garde-à-vue dans les locaux de la BAC, au sein du commissariat central. Une enquête a été ouverte pour homicide involontaire. Des témoins devront encore être auditionnés. Les versions recueillies sur place ont quasiment innocenté le camionneur. La police du troisième arrondissement a accompagné la famille du défunt dans cet événement douloureux. « Je suis pour l’instant occupé», répond un responsable du commissariat sans pouvoir fournir de plus amples informations sur le parcours du malheureux.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi