Accueil » A la une » Orchidées blanches – Soutien du MICC et de l’ambassade de Suisse aux personnes en déficience mentale
A la une Social

Orchidées blanches – Soutien du MICC et de l’ambassade de Suisse aux personnes en déficience mentale

L’ambassadeur de Suisse et le ministre Edgard Razafindravahy ont eu une pensée spéciale pour les pensionnaires des Orchidées Blanches.

Un peu à l’image des pépinières industrielles du MICC, le centre Les Orchidées blanches d’Androhibe s’active aussi dans la transformation des légumes et fruits que ses pensionnaires produisent.

Lueur d’espoir pour les personnes en situation de handicap mental, prises en charge au centre Les Orchidées blanches à Androhibe. Ils peuvent compter sur l’appui du ministère de l’Industrie, du commerce et de la consommation et de l’ambassade de Suisse, pour mettre en lumière leurs activités de séchage de légumes et de fruits. « Avoir une carrière productive et rémunératrice est un droit dont doivent bénéficier les personnes en situation de handicap mental. L’objectif du Tanink et sa Indostrialy est de multiplier les usines de transformation alimentaire, pour les conserver. Nous allons encourager toutes les ambassades à Madagascar, à déguster et à consommer les produits de ces personnes en situation de handicap mental, afin de les soutenir. Chaque famille est, aussi, encouragée à en consommer.», a déclaré le ministre de l’Industrie, du commerce et de la consommation, Edgard Razafindravahy, lors de la dégustation des fruits séchés, préparés par les bénéficiaires du centre à Androhibe, hier.

Sarobidy, un jeune homme avec une déficience « inconnue », fait partie du petit groupe qui fabrique ces fruits séchés. « Cela fait cinq ans que je fais ce travail. C’est très valorisant. En plus, ce que je gagne ici couvre mes petits besoins. Je peux aider mes parents et m’acheter des vêtements. », témoigne-t-il.

Bénéfique

Les produits de l’unité de transformation alimentaire du centre dépendent de la saison des fruits et légumes. En cette saison du litchi, elle se spécialise au séchage de ce fruit exotique. Cette activité est bénéfique pour tous les bénéficiaires du centre. Elle contribue au financement de toutes les activités du centre dont le but est de rendre le plus autonome possible, les personnes en situation de handicap mental. Pour l’heure, la production de cette unité de transformation alimentaire à Androhibe serait, encore, minime. « Notre capacité de production est d’environ huit à treize kilos par semaine. C’est peu. Ce n’est pas évident, avec des personnes en situation de handicap. Lorsque nous avons beaucoup de commandes, nous procédons à la sous-traitance.», indique Haingo Rambeloson, chef de service de l’unité de transformation alimentaire.

Un atelier de dégustation de fruits et légumes séchés se prépare, pour valoriser les vingt-trois coopératives de transformation à Madagascar. « Ce sera l’occasion pour trouver des débouchés et du marché, pour nos sécheurs. », indique Mamivola Rakotondrainibe, un responsable au sein du centre écologique Albert Schweitzer (CEAS), une organisation non gouvernementale (ONG) suisse qui appuie et accompagne le réseau de sécheurs de fruits et légumes et épices à Madagascar, dont fait partie l’unité de transformation du centre Les Orchidées blanches.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter