Accueil » Culture » TOLIARA – Le Vez’tival pour souligner la diversité culturelle
Culture

TOLIARA – Le Vez’tival pour souligner la diversité culturelle

Diverses associations et entités locales ont défilé au premier jour du « Vez’tival »

Trois jours de festivités pour le Vez’tival organisé à Toliara. Le tourisme en ligne de mire tout en marquant la richesse de la diversité culturelle de la région Atsimo Andrefana.

Diverses associations et entités locales ont défilé au premier jour du « Vez’tival »

La saison touristique n’est ni bonne ni mauvaise pour quelques opérateurs de la région Atsimo Andrefana. Après la pandémie, le tourisme n’arrive pas encore à atteindre sa vitesse de croisière. Aussi, l’Office régional du tourisme de Toliara (ORTU) avec l’association Vezo «Vavea» ou Vahatse Vezo Aharo, ont-ils tenu à organiser le festival «Vez’tival». «L’événement a pour objectif de faire connaître les potentialités touristiques de la région Atsimo Andrefana et surtout ses potentialités culturelles. Le festival de trois jours cible à la fois le tourisme international et aussi le tourisme national» explique Rija Raoelijaona, directeur exécutif de l’ORTU. Le festival, qui en est à sa 7ème édition, a débuté vendredi dernier avec le carnaval d’une panoplie d’associations locales basées à Toliara et dans la région. Les discours d’usage ont porté sur la richesse de la diversité culturelle de la région. «Le Vez’tival est une forme de manifestation de la solidarité entre l’ethnie Vezo et les autres ethnies présentes, dont le but est de faire miroiter la région Atsimo Andrefana» souligne Julien Mandrano, président de l’association Vavea. Divers concours de sport traditionnel tels que le « Ringa » et le «Doranga», de la boxe traditionnelle très pratiquée dans le sud ont été au menu. Des courses de pirogues, de bicyclettes, de scooters, de motocross, du beach soccer et du beach hand. Les animations artistiques et culturelles ont également marqué le festival. Des artistes tels que Kifr, Jamila, Redodo, Remera, Princia, FDL Mahavatse, Berthin Kabosy, Jose Volirano et Kelly Paliro ont animé la scène posée devant l’hôtel Plaza de Toliara.

Pêcheurs

Une conférence sur l’histoire de l’origine des Vezo a fait partie de l’événement. Des enseignants chercheurs à l’université de Toliara tels que docteur Francis Veriza, le professeur Merlande ou des personnalités telles que Djahere Ahamada et le Colonel Rabe Jules ont décortiqué de long en large l’ethnie Vezo en précisant que c’étaient les premiers occupants de l’île, suivis par les «Vazimba». L’audience particulièrement intéressée par les propos des panélistes ont posé de nombreuses questions. «C’est cette caractéristique de premiers occupants de Madagascar qui donne ainsi de l’importance à l’ethnie Vezo. C’est l’une des raisons de la création de l’association des Vezo, dénommée Vavea qui portera toujours haut cette ethnie » a expliqué un des panélistes. Puisque les Vezo sont essentiellement des pêcheurs, une course de pirogues entre Sarodrano (commune de Saint-Augustin, district de Toliara II) et la plage d’Andaboy (Toliara) a été organisée. Cent vingt pêcheurs répartis sur quarante pirogues ont concouru. Une pirogue de type «Voringeze» pour le meilleur piroguier à voile en guise de lot de premier prix de la part du ministre de la Pêche et de l’économie bleue, Paubert Mahatante. Les organisateurs du Vez’tival disent avoir atteint leur objectif,

La course de pirogues a attiré la foule dimanche dernier .

celui de la contribution à la promotion de diversité de la région Atsimo Andrefana tout en accentuant sur les richesses culturelles de l’ethnie Vezo issue principalement de cette partie de l’île.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter