Accueil » Culture » RENCONTRE DU FILM COURT – Des films malgaches présélectionnés
Culture

RENCONTRE DU FILM COURT – Des films malgaches présélectionnés

Les participants du festival RFC durant l'année précédente.

Plusieurs catégories de films malgaches disputeront la 17e édition de la rencontre du film court ou le festival RFC.

Une lueur d’espoir. Des réalisateurs malgaches brillent de nouveau dans cette nouvelle édition de la RFC qui se tiendra du 25 novembre au 4 décembre dans la capitale et dans la ville de Majunga. Madagascar figure dans la liste des trois catégories de films en compétition. Dans la catégorie fiction panafricaine figurent les œuvres de Joël Hary, «A doll house in the memory of the men and their Dreams of Ash buried under the sight of Midnight for the sweet Rods of the Warren farm Farm Cover the true Lord of the C ge and the lullabies lies», qui dure 20 minutes, ainsi que «Biby fotsy» de Mafinaritra Volasoa Rajerizafy, qui dure 21minutes.

 » La vertu des cordes », de Mamy Tiana Raberahona, est inscrit dans la catégorie documentaire panafricaine et les films tels que « La vertu des cordes » de Mamy Tiana Raberahona , « A doll house in the memory of the men and their Dreams of Ash buried under the sight of Midnight for the sweet Rods of the Warren farm Farm Cover the true Lord of the C ge and the lullabies lies » de Joël Hary, «Game over », de Franco Clerc du genre fiction de 16 minutes, « Biby fotsy » de Mafinaritra Volasoa Rajerizafy, le documentaire « Velotokiky» de Tianjato Gatien Rjaoarinarivo qui dure 21minutes, « Vatohara, quand les polypes nettoient la fosse» de Herménégilde Razafi­tsihadinoina, qui dure 21 minutes, et «Kalon’ny mamo» de Mino Randria­narivelo, qui dure 13 minutes, figurent parmi la catégorie de la compétition nationale.

Réalisation de Joël Hary

Ayant déjà participé au festival l’an dernier dans la catégorie film d’animation, Joël Hary se lance un nouveau défi. En ce qui concerne la préparation, l’écriture du scénario a duré environ deux mois, et cinq mois pour le post prod. Pour cette 17e édition, j’ai fait le choix de la catégorie fiction panafricaine en présentant le film « A doll house in the memory of the men and their Dreams of Ash buried under the sight of Midnight for the sweet Rods of the Warren farm Farm Cover the true Lord of the C ge and the lullabies lies».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter