Faits divers

Exécution sommaire – Un gendarme mis en prison

Déféré pour exécution sommaire, dont une jeune femme de 19 ans en a été victime, à Ikalalao district d’Ambohimahasoa, le 2 novembre, un gendarme de deuxième classe a été placé en détention préventive. Il a été traduit devant le Parquet de Fianarantsoa, mercredi.

Sa garde-à-vue avait été prolongée à cause du retard du certificat de décès qui devait être signé par le médecin. Il a donc passé cinq jours en cellule avant d’être présenté au Procureur dont la citation est son incarcération jusqu’au jour du procès. La date de cette audience n’est pas encore connue. Ce sous-officier subalterne est alors le soixante-neuvième gendarme indélicat jeté en prison depuis cette année.

Ce chef a convoqué deux femmes qu’il accusait d’être complices des dahalo ayant tué un ouvrier dans une carrière le 18 septembre dernier. Le weekend, ces suspects sont arrivés au poste. L’une a été enquêtée, puis, amenée par le gendarme près du bureau du délégué de la mairie où il l’a froidement exécutée d’une balle au visage. Elle est décédée sur le coup. Sur le moment, le bourreau a été désarmé, chassé et mis en examen avant d’être renvoyé derrière les barreaux.

 

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter