Accueil » Politique » Mananjary – La XXIII e région installée dans l’euphorie
A la une Politique

Mananjary – La XXIII e région installée dans l’euphorie

Andry Rajoelina accueilli par une foule colorée.

La mise en place officielle de la région Vatovavy a été accueillie dans la liesse populaire, à Mananjary. Un engouement populaire palpable dès la descente de l’avion du président de la République, qui a signé le décret instituant cette nouvelle collectivité décentralisée.

U ne euphorie populaire. C’est ainsi qu’un collègue résume l’ambiance à Mananjary, hier. Andry Rajoelina, président de la République, a qualifié cette journée, d’historique. La raison de cet enthousiasme à la fois chez les habitants de Mananjary et chez les hauts responsables étatiques, est qu’hier a été, officiellement, installé la région Vatovavy.

Composé des districts de Nosy Varika, Ifanadiana et Mananjary, dont la ville éponyme est érigée comme capitale, Vatovavy constitue la 23ème région. À entendre les discours prononcés, hier, et la liesse populaire à Mananjary, la création de cette nouvelle collectivité territoriale décentralisée (CTD), ravit ses habitants et ses natifs. Ils l’ont démontré en réservant un accueil tonitruant au président de la République et sa suite.

Dès la descente d’avion, sur le chemin menant aux différents sites qu’il a visité, jusqu’à la place Vatovavy, où s’est tenue la cérémonie d’installation officielle de la XXIII e région, Andry Rajoelina a été accompagné par l’acclamation de la foule. « Soyez-en certains, l’amour que vous me témoignez me touche profondément », a déclaré le locataire d’Iavoloha, soulignant, la joie, les sourires et l’enthousiasme sur son passage.

La mise en place de la XXIII e région découle d’un Velirano fait par Andry Rajoelina, lors de son passage à Mananjary, durant sa campagne électorale, en 2018. Sur la place Vatovavy, noir de monde, hier, il a alors déclaré « J’ai payé mon dû ».

Pour marquer l’importance de l’événement, probablement, le chef de l’État était en tenue d’apparat. Fait rare lorsqu’il est en tournée dans le régions, où il a toujours des programmes surchargés, avec de multiples sorties publiques et inaugurations.

Un grand nombre de hauts dignitaires étatiques ont pris part à cet événement qualifié d’historique. Herimanana Razafimahefa, président du Sénat, Christine Razanamahasoa, présidente de l’Assemblée nationale, mais aussi, Christian Ntsay, Premier ministre, accompagné de plusieurs membres du gouvernement, ont fait le déplacement pour assister à la concrétisation de l’engagement présidentiel. Des parlementaires et des gouverneurs ont, également, fait acte de présence.

Le premier gouverneur de la région Vatovavy, nommé durant le Conseil des ministres de mercredi, a aussi été présenté, hier. La présentation du docteur Maurice Lucien Randriarison a, également, été accueillie par acclamation de la foule sur la place Vatovavy.Un accueil qui semble taire la polémique naissante autour de la nomination de ce médecin inspecteur, en poste dans cette partie du pays, depuis quelques années.

Développement

Plusieurs habitants de Mananjary ont sorti leur tenue traditionnelle, hier. L’installation de la 23ème région a été accueillie par des danses et des chants. Le choix de la date d’hier, par ailleurs, a été judicieux. C’était la veille du début du Sambatra, un événement traditionnel septennal de haute importance pour l’ethnie Antambahoaka. Un contexte qui a renforcé la dimension symbolique et festive de l’événement d’hier.

Après la cérémonie officielle dans la matinée donc, les habitants de la région Vatovavy et le président de la République, se sont, une nouvelle fois, donnés rendez-vous en début de soirée pour une fête populaire. Un show conclu par un feu d’artifice.Outre la fête,Andry Rajoelina a souligné la question du développement dans son discours, hier. « Je suis confiant que la mise en place de la région Vatovavy, accélère le développement de ses districts, communes et fokontany, mais aussi, pour la région Fitovinany », a-t-il déclaré.

La naissance de la XXIIIe région déboucle, en effet, de la division en deux de l’ancienne région Vatovavy Fitovinany. Une décision motivée par un souci d’aménagement administratif pour optimiser les actions de développement argue l’État.

Pour le démontrer, l’installation de la région Vatovavy a été accompagnée par l’inauguration d’un boulevard nouvellement réhabilité dans la ville de Mananjary. La remise d’engins pour la réfection des routes. La visite du chantier du nouveau stade de la ville.

Toujours pour démontrer que la création de la XXIIIe région va dans le sens du développement, le nouveau bâtiment qui accueillera le gouvernorat de Vatovavy sera inauguré, ce jour. Pareillement, pour les nouveaux locaux du bureau régional des mines. Une école primaire publique (EPP), et un Collège d’enseignement général(CEG), aux normes sont, aussi, en cours de construction.

Le président de la République a lancé un appel à la solidarité pour le développement de cette nouvelle région, mais aussi, des localités voisines, hier. L’événement a, cependant, vu une absence de marque. Celle du député Brunelle Razafintsiandraofa, vice-président de l’Assemblée nationale pour la province de Fianarantsoa. Pour des raisons culturelles et historiques, l’élu d’Ikongo a milité pour que la subdivision administrative des régions Vatovavy et Fitovinany soit autrement.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter