Accueil » Sport » FMF – Le bras de fer continue à Isoraka
Sport

FMF – Le bras de fer continue à Isoraka

Le football malgache est en pleine tempête. Alors que les Barea ont perdu à Kinshasa, le feuilleton à la Fédération Malgache de Football continue à Antananarivo. Les quatre membres du comité exécutif, Alfred Randriamanampisoa, Érick Raveloarison, Alexandre Lay Men et Sandrine Andriatsimialona, n’acceptent pas leur exclusion.

Une prise de position sans surprise. Ils sont montés à Isoraka, hier. Ils étaient accompagnés d’un huissier. Et ils sont rentrés dans l’enceinte du siège fédéral, pour y tenir un point de presse. L’occasion de marteler publiquement leur contestation par rapport à la décision annoncée par le président Raoul Rabekoto.

Décision qui a été officialisée dans une lettre datée de mardi dernier. « Aucune exclusion de ce genre ne peut être actée en dehors d’une assemblée générale. Une telle décision doit être prise durant une AG », ont-ils martelé.

Le bras de fer se poursuit donc. D’un côté, les quatre membres insistent également sur les résolutions prises durant l’assemblée générale extraordinaire de mercredi. Comme quoi le président de la FMF est destitué et la direction est confiée aux trois vice-présidents.

De l’autre, Raoul Rabekoto s’en tient à l’exclusion énoncée mardi et ne reconnaît pas la légitimité de l’AGE citée précédemment. Les deux camps campent sur leur position. La FIFA et la CAF n’ont pas encore réagi face à cette situation confuse. On scrute continuellement une éventuelle mesure venant des instances internationales.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter