Accueil » Régions » Ambato-Boeny – Un chef d’établissement pénitentiaire en prison
Régions

Ambato-Boeny – Un chef d’établissement pénitentiaire en prison

La lutte contre la corruption au sein de l’administration pénitentiaire a permis de mettre sous mandat de dépôt un chef d’établissement pénitentiaire d’Ambato-Boeny, le 1er octobre. Cette décision a été prise à la suite des investigations menées par le Bureau indépendant anti-corruption ou Bianco, direction territoriale de Mahajanga, et après instruction du tribunal de première instance de la cité des Fleurs.

Ce responsable est poursuivi pour avoir abusé de ses fonctions et pris des avantages injustifiés. Il a détourné à son profit personnel les deniers destinés aux détenus. « Le chef d’établissement était autorisé à louer une partie d’un vaste terrain agricole de 300ha, à des cultivateurs. En contrepartie, 200 kg des produits récoltés par hectare sont destinés à nourrir les détenus. Mais le chef de l’établissement pénitentiaire d’Ambato-Boeny a profité de la situation pour les vendre et les livrer régulièrement aux collecteurs locaux à son bénéfice personnel », relate le directeur territorial du Bianco de Mahajanga, Olivier Ratsimbazafy.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi