Culture

Madajazzcar – Lina Stalyte égaye le festival de la douceur de sa voix

La 30e édition du festival international Madajazzcar continue à nous surprendre par la richesse de sa programmation, mais surtout par les belles découvertes qu’elle nous propose. Après un weekend bien chargé, déjà très satisfaisant musicalement, le festival bat encore son plein cette semaine, nous conviant à découvrir des jazzmen et surtout des jazzwomen d’horizons divers. Lina Stalyte, une chanteuse de jazz lituanienne, est l’une des invités émérites de cette année. Elle séduit et enchante tous les amateurs du genre qui ont le plaisir de la voir sur scène, à travers son quintet.

Forte d’une identité musicale qu’elle a su forger au gré de ses rencontres artistiques, elle se découvre à travers une musique éclectique qui conjugue avec brio divers styles. Sur la scène, elle nous enivre de son groove, nous séduit par la soul qui anime sa voix, nous invite à festoyer avec son côté pop et nous éblouit par sa maîtrise du jazz. Autant de diversités que les mélomanes auront le plaisir d’apprécier à travers son quintet, lors du prochain grand podium de Madajazzcar, ce samedi.

Le Lina Stalyte Quintet est une formation composée de Lina Stalyte au chant, Jacques di Constanzo au vibraphone, Laurent Marode au piano, Fabricio Nicolas à la basse et à la contrebasse ainsi que Gregory Serrier à la batterie. Élève de l’illustre chanteuse de jazz américain Sara Lazarus, du saxophoniste italien Luigi Grasso et du pianiste américain Barry Harris, Lina Stalyte réjouit ainsi par l’éclectisme de sa musique.

Chantant aussi bien en lituaniens qu’en français et en anglais, elle prône ainsi un jazz contemporain, plus universel. S’affirmant comme une musicienne à l’esprit nomade, dont les voyages et les échanges enrichissent la créativité, Lina Stalyte accordera aussi de son temps pour un atelier exclusif au Fara West Faravohitra, ce
11 octobre à partir de 10 heures.