Sport

Kempo – Championnat de Madagascar : La course au Mondial commence

Cinquante-et-un combattants ont participé au premier championnat de Madagascar organisé par la Fédération Malgache de Kenpo et Mixed Martial Arts (MMA) ce week-end au gymnase de Mahamasina. Cinq ligues ont été représentées.

L’équipe technique de la fédération a détecté, durant ce sommet national, les présélectionnés en vue du prochain championnat du monde. La joute mondiale est prévue du 18 au 23 novembre à Singapour. Madagascar est affiliée à la Globale association of mixed martial arts (GAMMA) depuis le mois de janvier de cette année. La fédération a, à l’issue du championnat, publié quatre noms des présélectionnés dont un expatrié et trois locaux. L’unique expatrié est Patrick Randria­narivelo qui évolue à l’Hexagone. « Patrick avait animé des stages lors son passage au pays », souligne Parfait Rakotonindriana, président de la fédération.

Et les trois porte-fanions locaux sont les champions en kempo MMA semi-pro au championnat national. Les locaux sont en l’occurrence Tsinjo Rakotomaria, du club WFC, qui a battu en finale par KO Dominique de Neko Sport et Sitraka Razafindrakoto, de Neko Sport,qui s’est imposé par soumission face à Johny de CKMA Ambatolampy.
Et l’unique fille, Henintsoa Fidisalama, de WFC, a remporté le titre national sans adversaire.

En pleine ascension

« La fédération est, en ce moment, en quête des frais de déplacement en vue du championnat du monde. La fédération internationale prendra en charge l’hébergement et la restauration de la délégation », précise Parfait Rakoto­nindriana. Quant aux au­tres résultats du championnat, le club d’Itasy a dominé cette première édition en remportant cinq titres et trois chacun pour CKM, MCF et SCC d’Analamanga.

« Les participants ont assez maîtrisé les techniques. Le niveau technique des combattants, entraineurs et arbitres est de plus en plus élevé », a constaté le président de la fédération. Concernant les activités de la saison, les dirigeants, arbitres et moniteurs ont bénéficié des stages, et une autre formation ainsi qu’un examen pour les moniteurs sont prévus en décembre.

Une compétition de MMA, dont les combats se dérouleront dans une cage comme à l’étranger, est aussi en gestation. Celle-ci verra la participation de l’Afrique du sud, de la Réunion, de Maurice et Madagascar.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter