Culture

Dessin – « The imaginarium in Windhoek » à Namibie

La dessinatrice Idah Razafindrakoto effectue une résidence artistique en Namibie avec son projet « The imaginarium in Windhoek », du 19 septembre au 18 octobre 2019.

Idah l’exploratrice. Idah Razafindrakoto continue de parcourir le monde. Pro Helvetia de l’Afrique du Sud et Swiss Agency for Development and Cooperation ou SDC de Suisse, lui ont accordé une bourse pour qu’elle puisse partager sa vision d’un monde respectueux de l’environnement, à travers des dessins à Namibie, dans
« The imaginarium in Windhoek».

Maintenant, c’est au tour de Windhoek, la capitale de Namibie, d’apprécier le talent de la jeune dessinatrice Idah Razafindrakoto durant la résidence artistique qu’elle opère sur place, du 19 septembre au 18 octobre. Elle est accueillie au College Of The Arts ou COTA, au John Muafangejo Art Centre ou JMAC, et au Katutura Community Art Centre ou KCAC, à Windhoek en Namibie.

Les activités seront axées sur les rencontres et les échanges d’expérience et des expositions créatives malgacho-namibiennes. Ainsi, à l’occasion de cette résidence, elle anime des conférences et des « workshops » publics ou académiques. Elle présente une exposition créative intitulée « The Imaginarium in Windhoek » et effectue des visites partenariales. « C’est toujours avec une grande joie que je partage mes expériences. Je suis toujours heureuse de rassembler un public des quatre coins du monde autour de ma vision pour partager, s’inspirer, apprendre et grandir. Je sensibilise, éduque le public à la protection de l’environnement et fais découvrir plusieurs cultures à travers mes derniers voyages. Le dessin a ce pouvoir magique de faire passer un message aussi bien aux enfants qu’aux adultes », explique Ida, son nom d’artiste.

À l’ internationale

Ida crée un monde imaginaire à partir d’un monde réel, partout où elle va. Son projet « Imaginarium » se présente comme une série d’expositions de dessins et de carnet de voyages. Son travail met en évidence le symbolisme végétal et sa sensibilité envers l’environnement. Elle a commencé avec « Imaginarium à Antananarivo » en 2016. Elle a activement présenté ses œuvres sur la scène internationale ces trois dernières années, dans plusieurs pays comme le Ghana, le Cameroun, la Tunisie, la Côte d’Ivoire, la France.

Ida a fait ses débuts, en 2011, dans Tantsary, une association des bédéistes malgaches. Elle excelle dans les croquis sur le vif, le semi-réalisme, le réalisme, le digital painting.

Dotée d’une sensibilité artistique, adepte de la médiation culturelle et de l’inter culturalité, Ida est, en permanence, désireuse de transmettre des messages relatifs à l’expression des personnalités, la valorisation de la femme dans la société, le développement personnel, la sensibilisation environnementale et l’éducation.