Accueil » A la une » Toliara – Siteny Randrianasoloniaiko accueilli en héros
A la une Régions

Toliara – Siteny Randrianasoloniaiko accueilli en héros

Son ascension au poste de président de l’Union africaine de Judo (UAJ) et de vice-président de la Fédération internationale de Judo fait de lui un héros pour les habitants de Toliara. L’accueil de Siteny Randrianasoloniaiko a été pompeux hier.

Un Siteny Randriana­soloniaiko en pleurs. Sa prise de parole a été marquée par une forte émotion surtout quand il a évoqué une partie de sa vie quand il avait été accueilli, alors qu’il n’avait que douze ans, par celui qui constitue un père pour lui.

Il a remercié Ashikhous­sen Mamodaly dit Asky, directeur de l’école Memorial School et Capricorne School de Toliara. « Bien qu’il ait une morphologie indienne, cet homme a un côté Antandroy de par sa mère. Mais l’important est qu’il m’ait élevé pendant 26 années. Je ne serais pas celui que je suis aujourd’hui sans lui », déclare le président de l’Union africaine de Judo, Siteny Randrianaso­loniaiko, en larmes, tout en faisant une étreinte publique à l’homme sur la scène. Mais il n’a pas oublié de faire l’élo­ge sportif de son père biologique, Siteny.

Le « tso-drano » proprement dit a été lancé et prononcé au premier Malgache ayant brigué le poste de président d’une union continentale. Son discours a été axé sur des séries de remerciements. « Je ne ferai pas de discours politique ce jour. C’est un événement dédié au judo. Mais je tiens juste à souligner que la chose la plus importante pour laquelle je me suis battu depuis ces sept années en tant que député de Toliara I est la péréquation tarifaire des prix de l’eau et de l’électricité de la Jirama pour toutes les régions. À partir de ce mois de juillet, les abonnés de Toliara pourront jouir de ces nouveaux prix moins chers » a-t-il expliqué.

Ambiance

Vers 15h, une affluence immense a été aperçue le long de la RN7 jusqu’à l’aéroport de Toliara pour accueillir le héros du jour. L’avion qui l’a amené a également transporté une pano­plie d’invités de marque. À l’instar de Christine Razana­ma­hasoa, présidente de l’Assemblée nationale, ses compères parlementaires d’autres districts comme Roland Ratsiraka, Jean Jacques Rabenirina, Milavonjy, Angèle Solange, et ceux d’Atsimo Andrefana.

Le ministre de la Jeunesse et des sports, Tinoka Roberto Raharoarilala, le sénateur Nicolas Rabemananjara, l’ex président de la Confédération africaine de football (CAF), Ahmad Ahmad, l’ancien premier ministre Monja Roindefo, Alain Tehendra­za­na­rivelo ou encore le couple Raymond Ranjeva. Des présidents de Fédérations, des artistes comme Jerry Marcos, Tsiliva ou encore Stéphanie ont fait partie de ceux aperçus lors de la cérémonie d’accueil du président de l’Union africaine de Judo, à la fois, vice-président de la fédération internationale de Judo.

L’accueil de Siteny Randria­nasoloniaiko à Toliara a été pompeux. Les mots « président Siteny » ont retenti tout l’après-midi d’hier. «La population de Toliara a tenu à marquer et féliciter la réussite d’un de ses députés sur le plan international et Siteny a réussi à rassembler Toliara » se sont exprimé ceux venus à la fête.

« Les enfants de Toliara ne sont pas à diviser par les politiciens. Nous sportifs, sommes unis. Nous nous soutenons jusqu’au bout » a souligné Tinoka Roberto Raharoarilala, ministre de la Jeunesse et des sports. Une déclaration coupant court aux bruits de mésentente entre les deux personnalités de Toliara.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • A défaut de développement et de concrétisation de projets industriels……Tuléar se réjouit comme il peut.
    (Comme à l’époque de César …….du pain et des jeux pour le peuple et des nuits tranquilles pour les nantis)