Accueil » Social » Coronavirus – Le variant d’un cas importé à détecter
Social

Coronavirus – Le variant d’un cas importé à détecter

Le prélèvement se poursuit au village Voara Andohatapenaka.

Le prélèvement d’un cas importé est analysé pour détecter son variant. Les sources officielles n’ont pas encore affirmé la présence du variant Delta à Madagascar.

La présence ou non du variant Delta à Madagascar est en étude. Un cas importé du coronavirus est présent sur le territoire. Son prélèvement a été envoyé à l’Institut Pasteur de Madagascar (IPM) pour déterminer son variant. « Nous sommes en attente du résultat du séquençage de ce prélèvement. Tout le monde veut savoir s’il s’agit du variant Delta ou d’une autre souche. Pour le moment, nous n’avons pas entendu l’écho de l’analyse», nous confie une source, hier.

L’attente a trop duré pour certains professionnels de santé. Ils commencent à s’inquiéter. « Cela fait quand même une dizaine de jours que ce séquençage a été réalisé. Il y a-t-il quelque chose à cacher? », s’interroge notre source.

La détection du variant Delta, s’il est arrivé à Mada­gascar, urge. Ce variant est jugé plus contagieux et plus résistant que les autres souches. Madagascar doit réagir vite, avant qu’il ne se propage. Sa propagation pourra emmener une nouvelle vague de l’épidémie de coronavirus qui risque d’être incontrôlable, vu l’évolution de la maladie à coronavirus dans les pays où ce variant d’origine indien circule. « Ce cas importé doit être isolé, pour éviter les risques de propagation de la maladie, au cas où il s’agit du variant Delta », exhorte un médecin.

Nouveau tournant

Des bruits courent depuis hier, que cette souche est déjà présente à Madagascar. Une source auprès du ministère de la Santé publique dément. « Aucune déclaration officielle sur la présence du variant Delta n’a été faite par le ministère de la Santé publique, jusqu’à présent », indique un responsable auprès de ce ministère. Ce dernier confirme toutefois la réalisation du séquençage. « Il n’y a pas encore de résultat », précise-t-il.

Le résultat de ce séquençage pourra être un nouveau tournant dans la lutte contre la propagation de l’épidémie de coronavirus. Si jamais sa présence est vérifiée, les mesures et les stratégies de lutte doivent être renforcées.

Mais même si ce cas importé n’est pas porteur du variant Delta ou Delta plus, ou d’une autre souche, Madagascar doit renforcer sa vigilance. Le variant Delta se fait de plus en plus menaçant, en se propageant dans le monde, alors que nos frontières ne sont pas totalement fermées. La réouverture des frontières est même en étude.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter