Accueil » Actualités » Recofinement – Des transporteurs haussent le ton
Actualités

Recofinement – Des transporteurs haussent le ton

L’association des camionneurs transportant des matériaux de construction dans la commune d’Anosizato Ouest se plaignent face aux mesures qui s’imposent dans la circulation.

Ces transporteurs se demandent ainsi quel genre de marchandises est touché par les mesures car « la réalité est différente. On nous a dit que les marchandises peuvent entrer dans la région Anala­manga à partir de 14 heures à 20 heures. Mais quand les éléments de forces de l’ordre constatent que nos véhicules sont pleins de sable, de briques et de moellons, ils nous recommandent de rentrer », explique Rostin Randrianarimanana, président de l’association.

Cent quarante chauffeurs se regroupent dans l’association des camionneurs à Anosi­zato Ouest, Vonto­vorona et Ambatomiara­havavy. Les impacts de la restriction de la circulation sont néfastes pour leurs activités. Ils s’éten­dent aussi aux gens qui travaillent à la carrière de pierre, à ceux qui dépendent du métier d’extraction de sable dans la rivière d’Ikopa ainsi qu’aux paysans fabricants de briquettes.

« Nous demandons qu’on nous laisse circuler car le président de la République a annoncé la circulation des marchandises depuis le premier confinement. En outre, le contact physique entre des personnes n’est pas à craindre car le camion est chargé de sable. Nous ne traversons pas le centre ville et les endroits peuplés. Notre zone de travail est dans la banlieue ».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi