Accueil » Economie » Consommation – Le MICC veille à la sécurité alimentaire
Economie

Consommation – Le MICC veille à la sécurité alimentaire

Les contrôles du MICC portent aussi sur la qualité des produits sur les marchés.

Des aliments sûrs et sains. Les contrôles menés par le ministère de l’Industrialisation, du commerce et de la consommation (Micc) ne portent pas seulement sur les prix des produits sur les marchés, mais également sur la qualité de ceux-ci.

Et concernant particulièrement les produits alimentaires, le ministère entend y consacrer d’intenses efforts avec l’objectif d’offrir aux consommateurs des aliments sûrs et sains.

En effet, la sécurité alimentaire est aussi parmi les préoccupations prioritaires du Micc. Cela a été affirmé hier, à l’Hôtel de ville d’Analakely où s’est tenue une cérémonie marquant la célébration de la journée internationale de la sécurité alimentaire.

Intervenant à cette occasion, le ministre Edgard Razafindravahy a d’emblée noté que le sujet actuel de discussion de toutes les nations est justement cette sécurité alimentaire. Une sécurité alimentaire garante de la bonne santé des citoyens et qui leur permet de faire face à leurs tâches quotidiennes. Des tâches qui contribuent également au développement du pays. « Car, a poursuivi le ministre, si le citoyen est malade, il ne peut pas travailler, ne peut pas produire ni non plus assumer les responsabilités appropriées pour la patrie. Le problème est: une bonne santé est atteinte lorsque les aliments sont sûrs, propres et contiennent tous les nutriments dont le corps a besoin. Sans quoi, ce sera la maladie et partant une augmentation de la pauvreté car le citoyen ne pourra donc pas travailler ni produire. Voilà pourquoi, nous devons assumer la responsabilité du contrôle quotidien de la qualité des aliments consommés par la population. Le ministère de l’Industrialisation, du commerce et de la consommation prend l’initiative de surveiller le marché en détruisant les produits périmés nocifs pour la santé… »

Message de Pentecôte

L’occasion a également été mise à profit par le ministre de parler des autres priorités et actions de son département. Edgard Razafindravahy a ainsi expliqué : « Un défi majeur du ministère est la production d’aliments propres et sûrs, sans produits chimiques, dans les zones de pépinières industrielles. Madagascar a un grand avantage dans la possession et la production de produits naturels, et c’est au centre des objectifs du ministère. Selon les 7ème et 9ème engagements (Velirano) du Président, le peuple aura accès à des aliments propres et à la sécurité alimentaire grâce à la production et à la transformation industrielle. Et de ce fait, Madagascar pourra aussi prétendre à son autosuffisance alimentaire… »

À l’instar des chefs d’églises du FFKM dans leur message de Pentecôte, le ministre a conclu son intervention par un message pour chaque foyer : « Les familles méritent de manger des aliments sains. Efforçons-nous toujours de maintenir la propreté et d’équilibrer notre alimentation, pour être toujours en bonne santé. Bonne chance et réussite à nous tous Malgaches ».

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter