Accueil » Sport » Stade Barea – L’aménagement intérieur en phase terminale
Sport

Stade Barea – L’aménagement intérieur en phase terminale

La  salle  destinée  aux  conférences  de  presse.

« Les sanitaires intérieures pour les spectateurs du premier niveau sont en cours de finition. Idem pour les seize chambres du deuxième niveau et treize du deuxième niveau », annoncent les responsables du projet Stade Barea. Les infrastructures intérieures de l’enceinte sont quasi terminées. Et le résultat est à la hauteur des attentes, si l’on se réfère aux photos publiées dans la nuit de dimanche sur les réseaux sociaux.

« L’aménagement est fini à 100% au niveau des vestiaires, la salle VIP, la salle de conférence, la salle de presse et le poste de contrôle du site », rajoutent-ils. À cela s’ajoutent les 16 000 sièges individuels déjà installés depuis plusieurs semaines. Aujour­d’hui, Mahamasina est « prêt pour accueillir la célébration de la fête nationale du 26 juin », s’exclament les responsables du chantier.

Au milieu, la pelouse est actuellement recouverte. Et ce, afin de la préserver en cette période hivernale. Le gazon naturel, spécialement importé, commence à sortir de terre. Mais l’on se doute qu’il reste encore fragile pour l’instant et qu’il faudra attendre avant d’y jouer un premier match. D’où cette mesure de protection.

Ce terrain sera éclairé par quatre projecteurs, définitivement en place et opérationnels aujourd’hui. Il sera également bordé par deux écrans géants.

Si les aménagements à l’intérieur du site approchent rapidement du terme, les ouvriers ont entamé les travaux au niveau des parties environnantes dernièrement. La clôture et les portails sont ainsi en cours d’installation. Pareil pour les allées afin d’accéder aux gradins, le parking et autres sections périphériques.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter