Accueil » Faits divers » RN1 – Mort tragique d’une fillette de huit ans
Faits divers

RN1 – Mort tragique d’une fillette de huit ans

La dépouille de l’enfant a été acheminée à Imerintsiatosika après autopsie à la morgue de l’hôpital d’Ampefiloha.

Roulant à vive allure, une moto grosse cylindrée a happé une gamine. Cette dernière n’a pas survécu, le motard a dû être en revanche hospitalisé.

MORT brutale d’une gamine sur  la route nationale numéro 1. Percutée de plein fouet par une moto grosse cylindrée lancée à toute vitesse, une fillette de huit ans n’as pas survécu. Le drame est survenu à quelques encablures d’Arivonimamo dans l’après-midi de dimanche. Un groupe de motards allait regagner Tana après avoir fait une randonnée lorsque l’un d’eux a happé la fillette.

Sérieusement touchée, la victime agonisait lorsqu’elle a été évacuée en urgence sur Tana. D’emblée, elle a été placée sous soins intensifs dans le bloc de déchoquage du service des urgences. Bien que les médecins aient tenté l’impossible pour l’arracher à la mort, l’enfant n’a pas survécu. En fin d’après-midi, le corps inerte de la petite fille a été placé à la morgue.

La gendarmerie nationale est saisie de l’affaire. Hier, les enquêteurs ont émis un réquisitoire d’autopsie afin de faire la lumière sur les causes de la mort de la fillette. En fin d’après-midi aux alentours de 17h, la famille endeuillée a ramené la dépouille à Imerintsiatosika après que le médecin légiste ait pratiqué une autopsie. L’examen du corps révèle néanmoins que la petite a été sérieusement touchée en pleine tête.

Bras cassé

L’individu qui tenait le guidon de la deux-roues a été lui aussi grièvement blessé. Après que sa moto ait fauché l’enfant, le motard est tombé de son engin. Après sa chute, il a également été évacué à l’hôpital Joseph Ravoahangy Andrianavalona. Les personnes sur place ainsi que ses compagnons de randonnée lui ont porté assistance et se sont également occupés de la fillette renversée. Après avoir reçu les premiers soins, le conducteur de la moto a été mis en observation médicale. Il souffre d’une fracture du bras. D’après les informations recueillies, il a été déclaré hors de danger.

La gendarmerie a déjà ouvert une enquête. Les informations sur les circonstances précises du drame ne sont pas encore communiquées néanmoins. Cela partant du fait que les auditions ne sont pas encore achevées, étant donné que le motard est encore sur son lit d’hôpital et que la famille de la défunte est retenue par les funérailles. Bien que la moto ait glissé à toute vitesse sur le bitume lorsque l’accident s’est produit, les dégâts matériels semblent peu importants.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter