Accueil » Sport » Pétanque – Création d’un classement national des boulistes
Sport

Pétanque – Création d’un classement national des boulistes

Les boulistes licenciés vont intégrer un classement national. La Fédération de Sports Boules Malagasy va mettre en place ce classement prochainement. « Nous avons déjà testé le système en 2019 et nous allons l’améliorer. Il s’agira d’attribuer des points à tous les joueurs qui atteignent les phases finales des tournois homologués par la Fédération, même les compétitions au niveau des ligues régionales. Le quota dépendra de l’envergure du tournoi, comme le nombre de participants », explique le président de la FSBM, Amiroudine Andrialemirovason.

Le suivi des compétitions et l’attribution de ces points seront confiés à l’équi­pe technique de la Fédération. Une tâche dédiée aux techniciens recrutés récemment, à la suite de l’élection du début avril. « Des techniciens de la FSBM assisteront aux tournois homologués. Ils appliqueront le décompte de points à partir des quarts de finale. Je tiens à préciser que la nouvelle gouvernance insiste sur un point en particulier, l’indépendance de l’équipe technique », poursuit le président Amir.

Ce classement permettra aux boulistes d’évaluer leur niveau par rapport à la concurrence. Pour chacun d’entre eux, il s’agira ainsi d’une source de motivation pour se surpasser, afin d’amé­liorer son rang.

En effet, les meilleurs bénéficieront d’opportunités sur le plan international. La direction technique nationale se basera sur ce classement, quand viendra le moment de choisir un joueur pour un tournoi international. Ce sera le cas par exemple, quand il faudra compléter la triplette championne de Madagascar avec un quatrième élément, en vue du Mondial.

Le tableau servira aussi à garantir le bon niveau des porte-fanions malgaches qui iront représenter la Grande île à l’étranger. « Seuls les trente premiers de ce classement auront le droit d’aller disputer des tournois en France durant la période estivale. Ils portent les couleurs du pays et donc, ils doivent s’en montrer dignes », précise le patron de la FSBM. « À l’étranger, le message a été clair. Ils ne veulent pas de n’importe qui. Ils veulent des joueurs de haut niveau. C’est le cas de Quarter back par exemple, qui organise les Masters », conclut le président Amir.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter