Accueil » Faits divers » Andapa – Une fillette tuée par son beau-père
Faits divers

Andapa – Une fillette tuée par son beau-père

La petite ange tuée par son beau-père.

Une pauvre enfant a été torturée à mort par son beau-père, à Beanana Andapa, dimanche. L’auteur a été arrêté et placé en garde-à-vue à la police.

Un crime sordide. Une fillette de 3 ans a été assassinée par son beau-père de 34 ans, à Beanana Atsimondrano, du district d’Andapa, dimanche matin.

Le chef fokontany a avisé la police et la gendarmerie peu avant 9h30. Très rapidement, trois gendarmes, un médecin et des policiers ont débarqué sur les lieux.

La victime et la cause de sa mort sont identifiées. Elle était décédée des suites des tortures physiques. La dépouille portait des traces de morsures et coups violents bien apparents. Une fracture du tibia droit a également été constatée.

L’auteur principal du meurtre n’est autre que le beau-père de l’enfant. Il est gardien, selon sa profession mentionnée dans sa carte d’identité nationale. Il vit avec sa femme et la pauvre innocente.

Les renseignements officieux révèlent que le trentenaire se disputait violemment avec sa femme. Il a alors mis fin aux jours de sa fille pendant qu’elle était à l’église.

La mère ne se doutait de rien à son retour. Son mari l’attendait à la maison, lui disant « ta fille ne sera plus la tienne. Console-toi ! ». Puis, il a pris ses jambes à son cou.

Brutalisée

La femme a regardé à l’intérieur et a découvert sa fille brutalisée et inanimée. Elle s’est mise à crier. Ce qui a alerté l’entourage.

Les forces de l’ordre ont remis le corps à la famille après les constatations et formalités administratives. Elles n’ont pas attendu longtemps pour pister le meurtrier.

Dans la nuit, vers 23h30, des éléments de patrouille du poste avancé de la gendarmerie d’Ambodiangezoka Sambava, bien renseignés, ont capturé le fuyard.

Quatre gendarmes ont escorté et évacué le mis en cause vers Andapa où la police nationale poursuivra l’interrogatoire. En arrivant à Betsakotsako, des policiers l’ont récupéré et transféré directement à Sambava.

Aux dernières nouvelles, l’ordre public est relativement calme. Le beau-père sera traduit au parquet dès que son enquête sera terminée.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter