Sport

D1 – Fosa réalise le doublé

Les Fosa ont tout raflé cette saison.

2019, c’est l’année de Fosa Juniors Elite (Boeny). Le club majungais a remporté le titre de champion de Madagascar, à l’issue de la septième journée de la D1 nationale.
Et ce, après avoir battu l’AS Adema (Analamanga), hier au stade de Mahamasina, deux buts à un. Il réalise ainsi le doublé au niveau national. Dimanche dernier, il avait remporté la coupe, rappelons-le. Il signe même un triplé sur l’ensemble de l’exercice, si l’on rajoute la couronne de champion régional du Boeny.
Crédité de quatorze points avant le match denier, Fosa pouvait se contenter d’un résultat nul. Par contre, l’AS Adema, qui comptait douze unités, était dans l’obli­gation de gagner. Et comme on pouvait s’y attendre, le champion d’Analamanga s’est rué à l’attaque dès le coup d’envoi, vu la situation dans laquelle il se trouvait. Il a été récompensé dès la 13e minute, avec l’ouverture du score signé Eric (13e, 0-1).
Un but marqué en deux temps, puisque le gardien majungais a repoussé sa première tentative de la tête, avant qu’il ne reprenne le cuir du bout du pied.

Revanche
Le tableau d’affichage n’a pas bougé jusqu’à la pause. À la mi-temps, l’AS Adema était donc virtuellement champion de Mada­gascar. Mais c’était sans compter sur la réaction de Fosa. L’équipe de Bob Kootwijk a d’abord égalisé à l’heure de jeu, grâce à une tête de Sambatra (60e, 1-1). Puis elle s’est définitivement mise à l’abri sur une contre-attaque menée par Santatra et conclue sur une reprise de Jean Yves (78e, 2-1).
Au coup de sifflet final, la joie a logiquement envahi le camp de Fosa Juniors. « C’était une saison difficile avec beaucoup de matches. Ce doublé vient récompenser nos efforts. C’est aussi une revanche par rapport à l’an passé », s’est exclamé le coach. De l’autre côté, la frustration a pris le dessus. Membres du staff et joueurs s’en sont pris aux arbitres : « Sur chaque action, on est toujours victimes de décisions tendancieuses ».
Injures et jets de bouteilles ont ainsi émaillé la fin de match. Il a fallu que les arbitres soient escortés pour rentrer aux vestiaires.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter