Accueil » Actualités » Alasora – Vague de viols et de meurtres de travailleuses
Actualités Faits divers

Alasora – Vague de viols et de meurtres de travailleuses

Le spectre d’un tueur et violeur en série fait plonger dans la terreur, Ankadievo Alasora et ses environs. Pas plus tard qu’avant-hier, le corps dénudé d’une mère de famille, âgée d’une trentaine d’années, a été retrou­vé dans le coin d’un terrain de football, à l’abri des regards. «Ma femme a été violée avant qu’elle ne soit tuée », se désole l’époux de la défunte. Celle-ci est mère de trois garçonnets, dont le benjamin est âgé de deux ans à peine. L’état de cette mère de famille, a de quoi hanter ses proches. Son bourreau a fendu sa tête et des marques de strangulation sont relevées sur son cou. Cet acte odieux a été commis aux alentours de 19 heures, lorsque la victime allait regagner son foyer après le travail.
C’est la troisième fois que des abus sexuels suivis de viol sont perpétrés aux abords d’Alasora. En novembre et février, deux autres jeunes femmes qui avaient emprunté cette même « digue de la mort », ont partagé son tragique sort. Le mode opératoire de leurs bourreaux est quasiment le même. À chaque fois, les victimes sont violées avant qu’ils ne les assomment à coups de galets.

S.A.

Voir aussi