Accueil » Social » Paludisme – Le traitement de masse en cours
Social

Paludisme – Le traitement de masse en cours

Le taux de cas de paludisme continue d’exploser dans les districts à forte prévalence. Comme stratégie adopté par le ministère de la Santé publique, le traitement de masse de la population a été entamé depuis cette semaine. « Les neufs districts où les cas de palu ne cessent d’augmenter ont été priorisés : Vondrozo, Bekily, Befotaka, Iakora, Ivohibe, Marolambo, Manja, Ikalama­vony et Betroka. Un médicament spécial est distribué à la population. La prise de ce médicament se fait deux fois. La prochaine prise est prévue au mois de juin », explique une source auprès du ministère de la Santé publique. à part l’association d’antipaludéen dont l’ACT à base d’artémisinine, d’autres traitements ont été utilisés. Le secrétaire général du ministère de la Santé publique, Dr Gaétan Duval Solofomalala a souligné que le traitement de masse est surtout efficace dans le cas où les habitants dans une ville ou un district ne consultent pas les médecins fréquemment. Les malades vivent avec les personnes saines. Pour que la riposte soit assurée, le traitement de masse est nécessaire. Ces districts ont été choisis afin d’observer d’éventuelles résistances au médicament. «Les cas de paludisme ont explosé par rapport à la saison épidémique. Si au mois de mai, moins 10% des consultations dans les centres de santé ont été touchés par le paludisme, on est à 20% actuellement », explique Dr Armand Rafalimanantsoa, directeur de la veille sanitaire.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi