Accueil » Régions » Transport – Contrôle strict des passagers des fourgons
Régions

Transport – Contrôle strict des passagers des fourgons

Le gouverneur met en garde contre la mauvaise pratique et intention de vendre le troisième siège à un particulier, dans les fourgons qui transportent des marchandises. « Les transporteurs des fourgons doivent inscrire auprès de l’Agence du transport terrestre les noms des trois personnes autorisées à être dans le véhicule durant le voyage. Il s’agit du chauffeur, de son aide et du propriétaire des marchandises ou du collecteur. Ce dernier devra présenter sa patente et les dossiers qui justifient qu’il est bien la personne qui devra voyager avec la cargaison », avertit le gouverneur de Boeny.

Un exemple a été cité à l’occasion. L’an passé, deux personnes avaient pris place dans deux de ces véhicules au départ d’Antananarivo. Arrivées à leur destination respective, toutes deux étaient testées positives au coronavirus. En 2020, le prix d’un siège avait atteint 100 000 ariary, entre Antananarivo et Mahajanga comme dans l’autre sens. Des voitures particulières, dont des 4×4, avaient également travaillé sur la Nationale 4 et réussi à embarquer trois passagers pour rejoindre la capitale. « En 2020, l’on ne sait comment a fait le propriétaire du véhicule pour obtenir une autorisation auprès des autorités, mais j’ai payé 200 000 ariary pour le voyage spécial en aller simple vers Antananarivo avec deux autres personnes. Je devais y aller d’urgence là-bas à Antsirabe », témoigne un jeune homme.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter