Accueil » A la une » Examens – Réforme de l’examen du baccalauréat général
A la une Social

Examens – Réforme de l’examen du baccalauréat général

Des  nouvelles  séries  au  baccalauréat,  cette  année.

Des nouvelles séries entreront à l’examen du baccalauréat général, en cette session 2021. Les candidats auront le choix entre trois séries.

Du changement au baccalauréat général. Les séries A, C, D seront supprimées, à partir de la session 2021 de l’examen du baccalauréat. Elles seront remplacées par trois autres séries : la série Littéraire (L), la série Scientifique (S) et la série Organisation-Société et Économie (OSE). Le communiqué du conseil du gouvernement du 3 mars qui s’est tenu au palais de l’Etat à Mahazoarivo a rapporté cette « réorganisation de l’examen du baccalauréat de l’enseignement général ». « Ces nouvelles séries sont en phase d’expérimentation dans cent quatre vingt-sept lycées. Les premiers élèves qui ont expérimenté le nouveau programme scolaire vont passer leur baccalauréat, cette année, d’où cette réorganisation », explique une source auprès du ministère de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, hier.

Pas d’inquiétude pour les élèves qui n’ont pas encore vu le nouveau programme scolaire.

Phase pilote

Ces séries L et S comptent chacune, trois options : option A1, option A2 et option L pour la série Littéraire et option C, option D et option S, pour la série Scientifique. La série OSE n’a pas d’option. « Les futurs candidats pourront choisir entre ces séries et entre ces options. Les séries A1, A2, C, D pour les disciples de l’ancien programme et les séries L, S et OSE pour ceux qui ont déjà mis en pratique le nouveau programme », rajoute la source. Ainsi, certains lycées vont présenter des candidats en série L, S ou OSE et d’autres auront des candidats de l’ancien système. Il n’y aurait pas de similitude entre les options A1, A2 et L, même chose pour les séries C, D et S. La série OSE, la toute nouvelle série, privilégie l’étude des sciences sociales, les sciences économiques.

Le basculement vers ce nouveau programme aurait commencé, en 2018, dans quelques lycées publics. Actuellement, il est en phase pilote dans cent quatre vingt-sept établissements sur les cinq cents établissements scolaires publics existants. Ce basculement se fait progressivement. Reste à savoir le résultat de ce nouveau programme, chez les élèves. Les organisateurs de l’examen, quant à eux, se soucient des dépenses que cette réorganisation incombera. « On va devoir imprimer plusieurs sujets avec ces différentes séries ».

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter