Accueil » Régions » Transport routier national – Reprise des activités routières sur la RN4
Régions

Transport routier national – Reprise des activités routières sur la RN4

À  Maevatanàna,  les  eaux  ont  inondé  la  RN4  samedi,  voilà pourquoi  la  circulation  a  été  suspendue.

Le trafic sur la nationale n°4 et celle régionale ont repris depuis hier matin. À la grande joie des usagers des taxis-brousses, qui ont dû revoir leur programme du weekend.

À la suite de la décision ministérielle de suspendre toutes les activités dans le secteur, des usagers de la route nationale reliant Mahajanga à la capitale ont affronté d’énormes difficultés. Le cyclone tropical intense « Batsirai » a ainsi impacté indirectement le secteur du transport national à Mahajanga, depuis vendredi.

Environ, trois cent cinquante personnes ont subi des dommages collatéraux, durant ces trois jours d’arrêt. La majorité devait partir à Antananarivo. Une famille éplorée devait aussi enterrer un des siens, dans le tombeau familial dans la capitale.

Des taxis brousse en provenance des régions Diana, Sava et Sofia ont ignoré ces restrictions et ils ont été arrêtés en cours de route et ont dû patienter pendant ces deux jours. « C’était encore pire que durant le confinement sanitaire de Covid-19. Les mesures prises ont ressemblé à celles appliquées en 2020 et 2021. Nous avions prévu de monter à Antananarivo pour prendre lundi matin un avion pour Sambava. Et samedi, nous avions envisagé de faire des courses à Tana, mais il fallait tout annuler  », s’est plaint un opérateur économique.

Passagers victimes

Des passagers venus de Marovoay et d’Ambato-Boeny devaient aussi prendre la RN4. Parmi eux, certains prévoyaient de rejoindre la région Androy et le Sud-est.

« La circulation sur la Nationale 4 est de nouveau ouverte à la circulation, depuis hier. Les taxis-brousse de la coopérative nationale ne pourront pas dépasser les régions Analamanga et Vakinankaratra. Effectivement, aucune liaison n’est encore possible pour ces véhicules de transport de passagers à Fianarantsoa, Ambositra, Vatovavy, Fitovinany, Sud-ouest et Androy », précise le coordonnateur de l’Agence des transports terrestres à Mahajanga, Toky Rahaingo.

Des véhicules particuliers ont pu circuler sur la RN 4 et atteindre sans aucun problème la capitale depuis vendredi. Seuls, les taxis-brousse ont été bloqués,  à l’instar de trois véhicules qui devaient rejoindre Antananarivo vendredi après-midi. Ils ont été arrêtés par les gendarmes à Mahatsinjo et ont dû attendre la réouverture de la liaison. « Une perte de temps et des préjudices inestimables pour les victimes », selon celles-ci.

Dimanche soir, huit taxis-brousses ont quitté la gare routière nationale d’à Aranta, pour des affaires urgentes. Le transporteur Cotisse a repris ses activités hier matin à Mahajanga.

Les risques d’éboulement et de coupure de route, le manque de visibilité à cause de la pluie, la chaussée glissante ainsi que la fatigue étaient les motifs de l’arrêt de tout trafic sur les routes nationales entre vendredi à dimanche.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter