Accueil » Social » Éducation – Neuf mille deux cent soixante et onze élèves privés de cours
Social

Éducation – Neuf mille deux cent soixante et onze élèves privés de cours

Des  salles  de  classes  complètement  détruites  dans le  district  Ambalavao.

Le secteur de l’éducation est le plus touché par Batsirai. Durant son passage, le cyclone a engendré d’énormes dégâts sur les infrastructures scolaires, privant de cours des milliers d’élèves. Dans un bulletin en date du 7 février, le BNGRC fait état de près de deux cents établissements touchés dont vingt dans la région Alaotra Mangoro, dans le district d’Ambatondrazaka, cinq sont principalement touchés, à Moramanga quatorze en sont victimes.

Dans la région Amoron’i Mania, le BNGRC fait état de deux établissements touchés. Soixante dans la région Analamanga, cinquante trois dans la région Analanjirofo. Des salles ont été complètement détruites. Trois ont été répertoriées dans la région Amoron’i Mania. Au total, soixante-neuf salles de classe ont fait les frais des vents violents et des fortes pluies apportés par Batsirai.

Pourtant, des salles ont été partiellement touchées. Dans onze régions, près de quatre cent trente-neuf salles ont été indiquées dans le bulletin. Des salles de classes ont vu leurs toits s’envoler durant le cyclone. Le BNGRC fait état de cinquante-cinq salles totalement décoiffées, entraînant ainsi l’arrêt des cours pour trois mille six cents élèves dans la région Analanjirofo.

Six cent vingt-deux pour la région Analamanga, neuf cent trente-six pour la région Alaotra Mangoro, cent trentetrois dans la région Atsinanana. Mille six cent soixante-deux élèves sont privés de cours dans la région Haute Matsiatra.

Réhabilitation progressive

Les suspensions des cours pour cause de catastrophe naturelle ou pour cause sanitaire ont engendré la baisse du niveau des élèves. La réhabilitation des infrastructures scolaires victimes de catastrophe naturelle se fait au cas par cas. Onze écoles ont subi des dommages dans la circonscription scolaire d’Ambato­lampy, selon le ministère de l’Éducation nationale.

Des reconstructions à titre provisoire se font dans cette circonscription pour permettre aux élèves de reprendre les cours, selon le ministère. Pour les établissements scolaires dans le district de Marolambo dans la région Atsinanana, les cours reprendront à partir du 9 février. Dans la région Itasy, les cours ont débuté hier sauf pour quatre établissements scolaires qui nécessitent une réhabilitation d’urgence.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter