Accueil » A la une » Prise en charge covid-19 – L’extracteur d’oxygène hors de prix
A la une Social

Prise en charge covid-19 – L’extracteur d’oxygène hors de prix

Madagascar avait reçu de nombreux dons d’extracteur durant la deuxième vague de la pandémie du coronavirus.

Les matériels d’oxygène pullulent sur les réseaux sociaux. Leur prix reste hors de portée pour la majorité des patients en traitement à domicile.

L’extracteur d’oxygène reste cher pour ceux qui choisissent de suivre le traitement à la maison. Un concentrateur d’ oxygène coûte à partir de 2 000 000 ariary et atteint même les 4 000 000 d’ariary. Nirina (nom d’emprunt), une proche d’un malade s’est plainte du coût de cette machine considérée comme vitale pour son père malade.

La course contre la montre avait commencé lorsque l’état du malade s’est dégradé et que le taux de saturation en oxygène avait baissé.­Après avoir cherché sur les réseaux sociaux, une offre de concentrateur à 2 350 000ariary lui a été proposée. «Mon père a eu ses premiers symptômes pendant la journée de noël le 25 décembre. Il s’est plaint d’une fatigue ce jour-là. Nous sommes aller vers un médecin. Il nous a prescrit quelques médicaments pour que mon père puisse se rétablir. Le 1er janvier, il sentait des courbatures avec un étourdissement. Un autre médecin a donné une liste de traitement de COVID-19 à mon père. Après ce traitement, une amélioration de son état de santé a été constatée. Il a pris deux jours de repos supplémentaires», témoigne Nirina.

L’achat de l’extracteur d’oxygène a été une nécessité absolue. «Mon père n’a pas eu d’essoufflement, il n’a pas eu de fièvre non plus. Il présentait juste un signe de fatigue constante. Un médecin de la famille venu pour le contrôle avait constaté une diminution de la saturation en oxygène. On était obligé d’acheter le concentrateur d’oxygène à 19h du soir», raconte-t-elle.

Location

Pour d’autres malades, la location d’extracteur d’oxygène reste la seule solution. Une location d’extracteur est à partir de 45 000 à 100 000 ariary par jour. «J’ai fait appel sur le réseau social facebook dès que la saturation en oxygène de mon père a connu une diminution après sa sortie de l’hôpital. Le prix du matériel médical mis en vente aux environ de 2 750 000 ariary pour une capacité de 7L. Tout le monde ne pourrait pas s’offrir ce matériel. C’est pour cela qu’on a décidé de louer l’équipement médical à 20 000 ariary par jour», affirme une proche d’un malade voulant garder l’anonymat. Les patients qui souffrent de la forme modérée de la maladie pourraient utiliser un concentrateur d’oxygène qui a pour rôle d’extraire l’oxygène de l’air ambiant et de le concentrer. Dans la mesure où les nouveaux cas commencent à augmenter, le matériel médical lié à l’utilisation d’oxygène revient cher et dont principalement l’extracteur d’oxygène et la bouteille d’oxygène.

Les professionnels de santé mettent en garde par rapport à l’efficacité des matériels achetés sur les réseaux sociaux.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter