Accueil » A la une » Ifanadiana – Huit morts et onze blessés dans un accident
A la une Faits divers

Ifanadiana – Huit morts et onze blessés dans un accident

L’accident  a  été  d’une  rare  violence.

Un gendarme, un enfant et six autres passagers d’un taxi-brousse sont décédés dans un accident, hier, à Ankarimaso Ifanadiana. Le minibus s’est frotté avec un poids lourd.

Des drames routiers à n’en plus finir. Hier encore sur la route nationale (RN25), à Ankarimaso, à trois kilomètres d’Ifanadiana, huit pertes en vie humaine ont été constatées dans un terrible accident impliquant un taxibrousse, une Mercedes Sprinter, et un véhicule semi-remorque. Onze blessés graves ont été enregistrés. On déplore également d’énormes dégâts matériels.

Le camion avec deux individus à son bord se dirigeait vers Fianarantsoa. Sur la ligne droite d’Ankarimaso, il voulait dépasser un autre, alors que le minibus arrivant en sens inverse roulait également à vive allure. Ils ont fini par se frotter sur le côté chauffeur. Suite au choc et une violente embardée, chacun d’eux a été projeté hors de la chaussée. Leurs conducteurs ont été sérieusement touchés.

Sep t passagers de la Sprinter, dont un gendarme principal de deuxième classe (GP2C) et un enfant, sont morts sur le coup. La gravité des blessures de deux chauffeurs et deux autres individus a nécessité qu’ils soient évacués d’urgence vers Fianarantsoa. Malheu­reusement, l’un n’a pas survécu.

Transbordés

Le chef et ses trois collègues en service au groupement d’Atsimo-Atsinanana, à Farafangana, rentraient d’une mission à Toamasina. Avec d’autres voyageurs à destination de Vangaindrano, ils ont pris la route dans un taxi-brousse, mais celui-ci est tombé en panne en arrivant à Antsam­panana Brickaville. Les passagers ont été alors transbordés dans la Mercedes Sprinter. Malheureusement, le trajet a finalement viré à une hécatombe.

L’identification des victimes était compliquée, car les informations enregistrées sur le manifold étaient incomplètes. « Certains n’ont pas le numéro d’un proche à appeler en cas d’accident », confie un gendarme.

Les corps des défunts ont été gardés dans le hall de la commune d’Ifanadiana en attendant leurs familles respectives.

La gendarmerie et la police mènent ensemble l’enquête sur cet accident mortel, d’après les informations signalées.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter