Régions

Boeny – Les enseignants refusent la prime réduite

Les enseignants du lycée Philibert Tsiranana de Mahajanga sont scandalisés et se sentent lésés, trahis et traités comme de vulgaires ignorants, au sujet de la prime de 65 000 ariary offerte par le président de la République, qu’ils n’ont pas encore perçue jusqu’à maintenant. Comme dans d’autres régions, la prime de Boeny n’est pas ce qui a été prévu. il ne reste plus que 9 396 ariary par personne.

La lettre du directeur administratif et financier du ministère de l’Éducation nationale a été lue devant tous les enseignants lors de la réunion d’hier. Les vacataires, les ECD et les enseignants Fram n’ont pas été inscrits dans la liste des bénéficiaires et les responsables ont décidé de déduire une somme sur la part de chaque enseignant pour partager avec eux la prime. D’autres frais ont été également pris en compte comme le droit de transfert par Mvola, toujours d’après la missive. « Nous refusons catégoriquement de signer quoi que ce soit. Nous refusons aussi les 9 396 ariary, nous exigeons la même prime que les autres. C’est une insulte à notre intelligence », déclarent les enseignants.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter