Faits divers

Trafic de bois de rose : Cinq ans fermes contre Eddy Maminirina

Eddy Maminirina reconduit en prison après son enquête de mercredi 6 mars.

Cinq ans de prison ferme, assortis de deux milliards d’ariary d’amende. C’est le verdict prononcé par la Chaîne spéciale de lutte contre le trafic de bois de rose contre Eddy Maminirina, opérateur économique. Exploitation illicite, transport illicite, stockage illicite et vente illicite de bois de rose sont les charges qui ont amené à la condamnation d’Eddy Maminirina à l’issue d’un procès qui s’est tenu à Anosy, jeudi.

Selon Berthin Mahonjo, procureur de la Chaîne spéciale de lutte contre le trafic de bois de rose, outre l’opérateur surnommé Eddy bois de rose, une femme d’affaire a également, écopé de 5 ans de prison ferme et de deux milliards d’ariary d’amende.

En fuite, toutefois, un mandat d’arrêt à l’audience a été ordonné par le tribunal, contre la femme d’affaire. Elle devra, également, s’acquitter de trois milliards d’ariary de dommages et intérêts.

Les condamnations prononcées contre Eddy bois de rose et la femme d’affaire semblent, cependant, douces face à l’exemplarité et sévérité des peines prévues dans la loi 2015-056, instituant la Chaîne spéciale. Le procureur Mahonjo explique cela en indiquant que les actes illicites des deux trafiquants ont été perpétrés avant l’entrée en vigueur de cette loi. Le jugement a donc, été rendu en référence à l’ancien texte sur la lutte contre le trafic de bois de rose.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter