Actualités Economie

Télécommunication – La fibre optique sur toute l’île

De gros chantiers seront mis en œuvre dans les mois à venir. Le groupe Axian a annoncé d’investir jusqu’à 250 millions de dollars dans de réseaux à fibre optique.

Relier l’ensemble des villes de tout Madagascar. C’est l’objectif que s’est fixé Telma pour les trois prochaines années. A entendre son principal actionnaire, Hassanein Hiridjee, le groupe Axian envisage d’investir jusqu’à 250 millions de dollars pour sa branche télécommunication pour la période 2017-2019. Cette déclaration a été faite lors de la conférence des bailleurs et des investisseurs à Paris.
Avec cet investissement, l’idée du groupe est de couvrir l’ensemble des villes malgaches avec pas moins de 11 000 km de fibre optique. Actuellement, la plupart des grandes villes malgaches sont déjà connectées au réseau de télécommunication à haut débit. Le backbone national en fibre optique s’étend maintenant à 5000 km.
Avec cette annonce d’investissement, de gros chantiers sont attendus à Mada­gascar dans les prochains mois. En avril 2013, l’opérateur historique s’est lancé dans de travaux d’extension du backbone national pour couvrir une grande partie de la région septentrionale de Mada­gascar, de Toama­sina, à Mahajanga en passant par la région Sava et Diana.

Investissement conséquent
La mise en place de cette infrastructure nécessitait la mobilisation d’un financement de 20 millions de
dollars. « Cela porte les investis­sements de Telma pour Mada­gascar à plus de 415 milliards d’ariary dans les dix dernières années », avait indiqué la direction de Telma lors de l’inauguration de cette infrastructure en octobre 2014.
Après les différentes opérations d’achat des sociétés de télécommunication et d’une nouvelle licence dans les îles de La Réunion, Mayotte et Comores, le groupe Axian de Hassanein Hiridjee et Telma s’attaquent maintenant à la mise en place des infrastructures. À part le déploiement des réseaux à fibre optique dans la Grande île, le groupe est aussi impliqué dans un projet de câble optique sous-marin comme Fly Lion 3. Ce réseau reliera Mahajanga, Mayotte et la Grande Comores.
Avec la construction de la centrale de Volobe en amont et la ligne de transport reliant Toamasina et le réseau interconnecté d’Antanana­rivo, le groupe d’Hassanein Hiridjee investira jusqu’à 750 millions de dollars pour les trois prochaines années.

Lova Rafidiarisoa

2 commentaires

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • En quoi la fibre optique va-t-elle résoudre les problèmes alimentaires et agricoles DE l’île?…parce que la majorité de la population n’a même pas l’eau courante et l’électricité….mais la priorité, c’est la navigation internet…

    • C’est un investisseur privé qui va là où il y a de l’argent à se faire. C’est à l’Etat et aux collectivités de penser aux victuailles destinées à la population par la mise en place d’une politique de développement crédible. Au moins, on voit là l’efficacité de telma. Réussir à implanter Internet là où on ne peut même pas lire et écrire.