Accueil » Economie » Transport aérien – Air Madagascar dans un « état critique »
Economie

Transport aérien – Air Madagascar dans un « état critique »

Réponse au vent de panique qui a soufflé ces derniers jours. « Les Twin Otter ne sont pas en vente actuellement et aucune procédure n’a été lancée à cet effet » précise Air Madagascar dans un communiqué. Elle dément ainsi des informations faisant état d’un projet de vente de ses trois appareils Twin Otter de sa flotte. Quand bien même cette option aurait été envisagée.

Selon Air Madagascar, « les ventes d’actifs de la compagnie ne se décident pas sans suivre les procédures. Celles-ci doivent notamment impliquer aussi bien le Conseil d’administration que les deux ministères de tutelle technique et financière ».

Elle se reconnaît dans « un état critique » mais des rencontres se poursuivent pour trouver des solutions durables. Faut-il rappeler qu’Air Madagascar a été dans le premier lot de la liste des 45 sociétés d’État à privatiser, publiée à Fianarantsoa le 30 avril 1997, par le vice Premier-ministre chargé des Finances et de l’économie de l’époque, Tantely Andrianarivo.

Par la forte réticence des syndicalistes, cette orientation a été abandonnée. Au profit d’un contrat de gestion passé avec Lufthansa consulting sous Marc Ravalomanana. Et du contrat de partenariat stratégique avec Air Austral scellé par des barons du HVM. Aussi, la cession d’actifs n’a jamais été acceptée par le personnel. Quelle qu’en soit sa forme.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

  • AIR MADAGASCAR toujours et toujours! IL N’Y A PAS DE VIGIE POUR CETTE COMPAGNIE AERIENNE. ET AIR MAD CE N’EST QU’UN POINT AU SEIN DE L’INDUSTRIE AERONAUTIQUE. C’EST L’INDUSTRIE TOUTE ENTIERE QUI EST EN SOUFFRANCE, QUI EST DANS UN ETAT CRITIQUE, QUI EST DANS UNE FORME GRAVE!
    NOMMEZ NOUS LE DG DE CETTE COMPAGNIE ET CELLE DE SA PETITE SOEUR « TSARADIA ». CE SONT 02 COMPAGNIES AERIENNES DISTINCTES . ET ALORS????. CELA PARAÎT UNE FORME MAIS C’EST TRES IMPORTANT ET LAISSEZ LEUR LES MAINS LIBRES. CE GOUVERNEMENT A TOUJOURS TENDANCE A FAIRE DE CES NOMINES DES FANTOCHES ET MARIONNETTES. ET CELA NE MARCHE PAS ET NE MARCHERA JAMAIS! CE N4EST PAS LES COMPETENCES NATIONALES QUI MANQUENT MAIS C’EST L’ORGUEIL DES DIRIGEANTS QUI FONT QUE IL Y AIT DES CRASHES. PRATIQUEZ L’OUVERTURE SI VOUS ETES EN MAL DE « CERVEAUX ». C’EST LA PATRIE QU’IL FAUT VOIR!