A la une Dossier

Salon de l’auto : GLA 200 et 250, les SUV de Mercedes

Les GLA 200 et GLA 250 portent le luxe allemand à un tout autre niveau. Le savoir-faire de Mercedez-Benz dans toute sa splendeur.

Encore une fois, les Mercedes-Benz de chez Sicam ont illuminé le Salon de l’Auto, telles des étoiles dans le ciel. D’un côté, la GLA 200 et, de l’autre, la GLA 250. Les deux allemandes étaient exposées sur l’un des plus beaux stands de cette année, habillé d’un noir sobre, mais qui se distingue au premier regard. Au niveau design, il n’y a aucun doute sur l’ADN de Mercedes-Benz, avec une âme sportive et une taille compacte. Vu ses lignes tendues, sveltes et musclées, le GLA a du style à revendre, de sa calandre emblématique à ses feux arrière à DEL.

La différence se situe tout d’abord au niveau des montes, pour les deux modèles. La 200 est livrée avec des jantes 5 branches de 18 pouces, tandis que la 250 reçoit des multi-branches de 19 pouces, encore plus agressives. Bien évidemment, la motorisation diffère également. On retrouve ainsi un 1,6 L avec boîte manuelle à six rapports sur la 200, tandis qu’un 2L boîte 4Matic à sept rapports équipe la 250. Il s’agit de blocs essence, précisons-le.

Dynamic Select

Il faut accéder à l’intérieur des deux allemandes, pour en découvrir toute la quintessence. Démarrage sans clef, habillage en cuir haute qualité, volant multifonctions et aussi et surtout écran couleur optionnel de 8’’ placé tout en haut de la console centrale. Le souci du détail et la finition sont à la hauteur de la notoriété de la firme de Stuttgart.
Aux commandes d’une GLA, la Dynamic Select est très appréciée. Une option qui permet de modifier ses caractéristiques de performance, afin d’exploiter le moteur de la meilleure des manières. Pour rouler en ville, on opte ainsi pour les modes Eco ou Confort. Tandis que le mode Sport permet d’optimiser la réactivité de l’accélérateur, les changements de vitesses et autres… De quoi offrir un plaisir de conduite inégalé, auquel Mercedes nous a toujours habitués.

La Q5 se décline en deux versions

Toujours en parlant des belles allemandes, la nouvelle Audi Q5 chez Sodiama aura aussi marqué les visiteurs du Salon. Le SUV de la marque aux anneaux est disponible en deux variantes. D’un côté, la version de base et de l’autre, la S Line. Le pack Sport sur la S Line offre notamment des jantes à doubles branches en étoile de 19 pouces, des phares à LED et d’une caméra arrière. Avec l’Audi Drive Select, elle offre un agrément de conduite inégalé, en permettant de sélectionner le mode de conduite qui s’accorde le plus au conducteur.

La Q5 est équipée d’un 2L TFSI essence, qui développe 252 ch. Le quatre-cylindres est associé à une boîte de vitesses automatique Tiptronic à sept rapports. A son bord, en plus du potentiel impressionnant de son moteur, on s’émerveille également devant le niveau d’équipement de l’habitacle. La Sellerie en cuir/alcantara, l’interface électronique, en passant par le volant sport en cuir multifonctions témoigne encore un peu plus de la fameuse « deutsche qualität ».

Benelli lance son power cruiser

Pour 2019, Benelli s’est illustré avec un nouveau power cruiser. Oceantrade, représentant de la marque italienne à Madagascar, a ainsi dévoilé la 502 C durant le Salon de l’Auto. Un mélange de roadster et de custom, aux courbes bien inspirées et qui se distingue par son cadre treillis tubulaire apparent, sa selle creusée, ainsi que sa double sortie d’échappement latérale. Au niveau motorisation, elle est équipée du même moteur que la Leoncino, néo-rétro de la firme de Pesaro. Le bicylindre de 500 cm3 développe 47,6 ch. A bord de la 502 C, l’instrumentation est entièrement électronique. L’écran TFT couleur s’illustre notamment en changeant de couleur en fonction de la luminosité ambiante. Une option très appréciée sur ce genre de moto de dernière génération.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter