Accueil » Actualités » « Madacircus Show » ravit grands et petits
Actualités Culture

« Madacircus Show » ravit grands et petits

Un rendez-vous inédit et atypique pour le public de la capitale. Le grand spectacle de cirque « Madacircus Show » s’est fait entendre au palais des Sports et de la Culture.

Abracadabra ntesque . L’événement organisé par Media Consulting au palais des Sports et de la Culture Mahamasina a su conquérir un public de tous âges, mercredi soir. S’affirmant comme un rendez-vous unique pour les férus d’art circassien de la Grande île, « Madacircus Show» a offert son lot de bonnes surprises, même si les artistes ont eu du mal à envahir la scène à chacun de leurs numéros. « À travers ce spectacle, plusieurs scènes prendront vie sous les yeux du public. La mise en scène est rehaussée avec une composition musicale très particulière, spécifique à l’occasion » affirme Patrick Hottot, concepteur, coordinateur et producteur du spectacle, avant l’entrée en scène des artistes.
D’entrée justement, le public était de suite mis dans l’ambiance, entre autres grâce aux artistes internationaux conviés à l’occasion. Quelques artistes circassiens du « Grand Martin Circus Show International », originaire de la Belgique, de France ou encore de Suisse ont ainsi ébloui le public au début, entre numéros de funambule, de fil-de-fériste et d’acrobaties en tout genre. Si
« Madacircus Show » a expressément tenu à remplir à moitié le palais des Sports et de la Culture, d’un côté à l’autre de la salle, le vide entre les espaces s’est quand même fortement ressenti, jouant même sur l’acoustique de la salle.
Innovant
Qu’à cela ne tienne, dans la pure tradition du cirque, tous les ingrédients ont été réunis pour faire en sorte que « Madacircus Show » tienne ses promesses. Malgré l’absence des grands fauves qui auraient sublimé beaucoup plus le spectacle, l’humour en la personne de Gothlieb et Patrick Thenay qui officiaient ensemble en Monsieur Loyal, maîtres de cérémonie, était au rendez-vous. De même la magie a surpris l’auditoire, grâce au fameux magicien Jasmin et le jeune Mihaja Rakotoarisoa dit Mih’Art, à travers leurs tours d’illusions et prestidigitations.
Ceci-étant, les jeunes circassiens malgaches de l’Aléa des Possibles et de l’école circassienne « Chapitô Metisy» n’ont pas démérités et sont la belle découverte de la soirée pour le public. « C’est surprenant qu’on ait nous aussi de tels talents dans la Grande île, mais qu’on entend rarement parler. Pourtant, ils sont tout aussi admirables que les artistes étrangers, voire plus», confie Haingo, une spectatrice accompagnée de ses enfants. À mains nues et sans aucune protection, les circassiens de l’Aléa des Possibles grimpent à plus de cinq mètres de haut et effectuent des acrobaties qui tiennent alors en haleine le public.
Dans cette belle brochette d’artistes, il en faudra toujours un qui se démarque du lot. Il se nomme Jerry Pilar, mais on le reconnaît plus comme étant « L’homme laser ». Lauréat du Mandrake d’or 2015, primant les meilleures performances scéniques dans l’art de la scène, sa prestation était le clou du spectacle. L’homme laser vêtu de son costume « high-tech » embarque le public dans le monde du laserman en 3D, il plonge alors en direct les spectateurs dans l’univers de Tron, le film américain, et vous présente un show où l’homme et la lumière des lasers ne font qu’un. Fort sympathique, mais éblouissant, « Madacircus Show » est à revivre.

Andry Patrick Rakotondrazaka

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter