Actualités Economie

Des agents de santé animale en manque de formation

C’est un fait. Le secteur élevage est mal en point. Les agents censés surveiller
l’état de santé de nos bétails, c’est-à-dire les médecins vétérinaires, restent insuffisants. La situation est plus dramatique dans certaines zones les plus reculées de la Grande île : Monsieur Tout le monde se dit spécialiste en santé animale. « Mada­gascar ne dispose que de 430 vétérinaires. Des agents sans aucune notion en santé animale prennent la place de ces spécialistes dans certaines régions notamment dans les zones les plus reculées », a fait savoir Rivo Rakotovao, ministre auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’élevage hier à Ampan­drianomby.
Ce manque de ressources humaines compétentes cause un grand handicap dans le développement de cette filière. Alors que l’élevage concerne une bonne partie de la population malgache. Pour pallier ce problème, le ministère vient de bénéficier d’une enveloppe de 300 000 euros de l’Union européenne pour harmoniser la formation de ces agents de santé animale. « Les régions Androy et Anosy seraient les premières bénéficiaires de cette formation », a-t-il expliqué. Dans ce sens, ce département compte regrouper les compétences et ressources disponibles, mettre en place un référentiel du métier de l’élevage.
Lova Rabary-Rakotondravony