Accueil » Actualités » Après les JMJ – Monseigneur Philippe Ranaivomanana tire sa révérence
Actualités

Après les JMJ – Monseigneur Philippe Ranaivomanana tire sa révérence

L’Évêque d’Antsirabe s’éteint à l’âge de 73 ans. Deux jours après les Journées mondiales de la jeunesse (JMJ Mada X), il a tiré sa révérence, hier, suite à une chute sous la douche. Avant sa mort, Monseigneur (Mgr) Philippe Ranaivomanana était déjà malade depuis longtemps.

Suite à une surcharge d’émotion après la messe d’ouverture des JMJ, il a été amené d’urgence à l’hôpital. Mais le lendemain, son état s’était amélioré, il était en pleine forme. Durant la messe de clôture, l’évêque était sous oxygène. Mgr Ranaivomanana est également asthmatique.

Qui était Monseigneur Philippe Ranaivomanana ?

Il est né le 12 mai 1949, ordonné prêtre le 16 octobre 1977. À la date du 13 mai 1999, Mgr Ranaivomanana est ordonné Évêque d’Ihosy. Il est intronisé évêque d’Antsirabe le 9 février 2010. D’après le témoignage de Mgr Jean Pascal Andriantsoavina, évêque auxiliaire du diocèse d’Antananarivo, l’évêque d’Antsirabe était une personne souriante, peu importe la situation. «Monseigneur Philippe Ranaivomanana a su transmettre le bonheur à son entourage. Généralement, il est aussi franc parleur. Son point fort était sa franchise. Il a toujours été reconnaissant à l’évêque d’avoir travaillé avec lui lors de la mise en œuvre des JMJ. La dernière rencontre avec lui était une fraternité ornée d’amour» a-t-il précisé.

L’Évêque auxiliaire du diocèse d’Antananarivo affirme qu’il a tissé un lien et une relation père fils assez fort avec le défunt. «Lors de mon ordination d’Évêque, le 11 août 2019, il était mon troisième ordonnateur après le Cardinal Désiré Tsarahazana et l’Archevêque d’Antananarivo Odon Razanakolona. Un choix que j’ai fait parce qu’il était comme un père pour moi, il m’a fait aimer les Écritures Saintes». La coopération fraternelle a commencé au Séminaire d’Antsirabe. Mis à part le fait d’être un homme de Dieu, Monseigneur Philippe Ranaivomanana, était un artiste, auteur et compositeur dans les Groupes «Ankalazao ny Tompo et Pretra mihitra». Son ouvrage le plus connu est la chanson «Antoko politika». Il était aussi une personne de parole.

Mgr Philippe Ranaivomanana avait une spécialisation dans le domaine de la communication et du journalisme. Il est également éducateur et mentor auprès des jeunes. «Nous avons toujours travaillé ensemble depuis 1990, quand il dirigeait le Radio Haja. Il fut un temps où il formait des amis journalistes à Haino Vaky Jery Vakinankaratra. Pour la radio Don Bosco, son ordination en tant qu’évêque était la plus significative car c’était la première diffusion en direct. La relation s’est poursuivie sans interruption depuis lors» soupire Hervé Rakotozanany, un ancien collègue et ami proche.

Tous deux ont parcouru un long chemin dans le monde de la communication. Pour cette raison, il y avait une relation très intime. Nous avons partagé des expériences. Plus tard, la relation à Antsirabe a continué à se développer. Durant sa vie en tant qu’homme de Dieu, Mgr Philippe a choisi l’Écriture Saint « Oui Seigneur tu sais que je t’aime ». C’est aussi la principale leçon tirée de son enseignement. Il a enseigné aux gens le sens de la vie amoureuse. «J’ai particulièrement apprécié notre temps passé ensemble» a terminé Hervé Rakotozanany.

La messe d’action de grâce et de funérailles se tiendra à la Cathédrale Notre Dame de la Salette Antsirabe, le jeudi 08 septembre à 13h 30.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter