Culture

Trophée Magnitry Danse : Le changement du calendrier chamboule l’organisation

Le Trophée Magnitry Danse à Toamasina se tiendra ce jour à 15 heures au Zaraforme, après un report d’une semaine par rapport au calendrier initial. Ce changement avait un impact sur la disponibilité de certains danseurs.

Prévue se tenir du 28 au 31 août, la tournée du trophée Magnitry Danse dans la capitale du Betsimisaraka a été décalée d’une semaine. La participation de Fianarantsoa à la dernière minute à la tournée du Diégo Magnitry Danse 2 était la cause du bouleversement de ce programme. Cela a produit un effet négatif sur l’organisation à Toamasina. « Un couple de danseurs a désisté parce que la fille ne se sentait pas en forme. Il ne reste plus que trois couples qui vont disputer le trophée Magnitry Danse à Toamasina. Même les stages sur les disciplines de danse en vogue que je devais dispenser ici ont été annulés parce que les participants ne sont plus disponibles », avoue avec un peu d’amertume Roddy France Tsialiva, l’initiateur de ce projet. Il ne cache pas son inquiétude sur la tenue du Trophée Magnitry Danse à Toamasina. Il a essayé de contacter par téléphone les participants à ce concours, une fois arrivée sur place. «Certains ne me répondent pas, d’autres sont injoignables. À l’heure où je vous parle, je n’ai reçu que ceux qui m’ont fait part de leur désistement. Ce qui me donne l’impression que la communication a du mal à passer ici », se lamente-t-il lors d’une discussion privée sur Facebook, hier vers 17 heures.

Après avoir été à Mahajanga, Antananarivo, Antsirabe, Toliara, Fianarantsoa, la ville de Toamasina clôturera la tournée de cette deuxième édition du festival Diégo Magnitry Danse. L’événement continuera à Antsiranana, du 28 septembre au 6 octobre, où se déroulera la grande finale du Trophée Magnitry Danse et différentes animations autour de la danse.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter