Economie

Transport aérien – De nouvelles compagnies annoncées

Le ministère des transports, du tourisme et de la météorologie fait savoir dans sa vision sur le transport, des activités phares telles du nouveau dans le vol domestique.

Mirobolant. La nouvelle vision du secteur transport approche du terme « ambitieuse ». Si elle a été conçue pour être réaliste, elle s’apparente plutôt à « difficilement réalisable ». Dans la partie « ouverture du ciel » du document, il est énuméré « l’arrivée de nouvelles compagnies pour le vol domestique, l’ouverture de nouveaux aéroports à Bekopaka et à Ranohira, avant la fin de l’année ». La compagnie aérienne Tsaradia a été contactée pour obtenir de plus amples détails mais déclare ne pas encore pouvoir se prononcer. Aussi, la question se pose-t-elle sur le format du transport domestique avec l’arrivée de ces nouvelles compagnies. Celles-ci desservirontelles les mêmes localités que Tsaradia ou desservirontelles d’autres endroits encore inexploités ? Morombe, An talaha, Morafenobe, Ambovombe, Tsiroanomandidy, Fianarantsoa ? L’ouverture de nouveaux aéroports à Bekopaka, près du Tsingy de Bemaraha et à Ranohira pour développer le site d’Isalo devrait assurer l’existence d’infrastructures y afférentes.

Alors que certains aéroports rencontrent encore des difficultés au niveau des pistes, pour ne citer que la piste d’Antsiranana qui ne peut pas accueillir de boeing en provenance de La Réunion.

Deux locomotives

La nouvelle vision souligne, par ailleurs, l’ouverture « d’autres marchés ou encore des vols directs vers l’Inde, Dubaï et Afrique du Sud » et la mise en place d’un comité de routes aériennes.

Les activités phares soulignées dans le document, pour cette année, parlent d’acquisition de deux locomotives et d’un wagon ainsi que des pièces pour la ligne ferroviaire Fianarantsoa Côte Est. La réhabilitation totale de la ligne ferroviaire reliant la capitale de la Haute Matsiatra à la région du Vatovavy Fitovinany et le port de Manakara, nécessite quelque 496 millions de dollars.

Un projet prévu démarrer avec les Chinois mais qui est resté sans suite. Le train voyageur à destination de Manakara arrive tant bien que mal à transporter des touristes avec une seule machine si les pannes techniques ne surgissent pas. Des explications sont ainsi attendues dans les prochains jours sur le financement trouvé par l’État dans tous ses projets annoncés.

Une nouvelle gare maritime à Foul-pointe, une ligne express rapide reliant Tsarasaotra à Talatamaty ou encore l’opérationnalisation de trois ou quatre gares cette année, et la mise en place d’une drague reliant Mananjary à Toamasina sont entre autres soulignées dans le document. « Le ministère vise à établir un système de transports performant contribuant au développement du tourisme et à l’économie du pays », relate le document.

1 commentaire

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter