Social

Consommation – La viande de zébu se raréfie

Période de soudure pour les bouchers et les consommateurs de viande de zébu. Elle est à sec sur le marché. «La vente des zébus se raréfie au mois d’août jusqu’à la saison des pluies. Pendant cette période, les paysans utilisent ces animaux pour travailler les rizières, donc ils évitent de les vendre. Cette situation se produit chaque année », indique Dadah, un boucher aux Pavillons d’Analakely.

À cause de cette rupture, certains bouchers ont augmenté le prix de la viande. Le kilo est vendu à 12 000 ariary, depuis quelques semaines contre 10 000 ariary à 11 000 ariary auparavant. Pour le filet, le kilo est maintenant à 14 000 ariary. « Nous sommes obligés d’afficher ce nouveau prix, car le prix de gros a augmenté chez nos fournisseurs», indique un autre boucher.

D’autres hésitent à hausser le prix. Ce serait une vente à perte. « Nous avons du mal à liquider nos marchandises. Aujourd’hui (ndlr : hier), par exemple, nous avons mis sur notre étalage, 156 kilos de viande. D’habitude, nous épuisons ces marchandises en quelques heures, à cette heureci (ndlr : 14 heures), il nous reste encore 40 kilos à vendre. Le pouvoir d’achat de nos clients a vraiment diminué », constate un boucher.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter