Accueil » A la une » Rallye – Vers l’annulation du championnat 2020
A la une Sport

Rallye – Vers l’annulation du championnat 2020

Les  pilotes  doivent  maintenant  se  pencher  sur  la  préparation  de  la  saison  2021.

Les chances de tenir un championnat s’amenuisent de jour en jour. Par contre, la fédération espère pouvoir organiser une course en fin d’année, si la situation le permet.

La pandémie de la Covid-19 aura eu raison du cham­pion­nat de Mada­gas­car de rallye. La compétition aurait dû débuter en mai.

Le calendrier initial comptait alors six manches jusqu’en novembre. Mais aujourd’hui, à l’entame du mois d’août, la Fédération du Sport Automobile de Madagascar envisage sérieusement l’annulation de l’exercice 2020.

« À l’heure actuelle, on s’en rapproche. Les chances de pouvoir tenir un championnat en bonne et due forme pour le rallye sont inférieures à 50%, vu le contexte de crise et la suspension des activités sportives. En revanche, il reste encore des solutions pour les autres disciplines (ndlr : slalom, run et karting) », confie-t-on auprès de la FSAM.

La nouvelle peut faire l’effet d’un choc. Que ce soit pour les pilotes, les spectateurs ou les autres parties prenantes du sport automobile, la déception est immense. Toutefois, vu l’augmentation exponentielle du nombre de personnes contaminées au coronavirus, c’est une demi-surprise finalement.

L’évolution de la Covid-19 prendra-t-elle enfin une courbe descendante dans les mois à venir? Le sport pourra-t-il reprendre ?

Nouvelles machines

Rien n’est moins sûr. Mais gardant une pointe d’optimisme et en espérant une levée de la suspension des compétitions, la fédération espère au moins organiser un rallye vers la fin de l’année. « Plusieurs nouvelles voitures ont débarqué sur l’île dernièrement. Elles ont besoin de roulage. Les pilotes aussi ont besoin de rouler pour garder la main, en vue de la saison 2021 », poursuit-on auprès de la FSAM.

Parmi les nouvelles machines, deux ont déjà été dévoilées au grand public. Il s’agit d’une Citroën C2 R2 Max et d’une Peugeot 208 R5. Mais il se murmure que plusieurs autres nouveaux bolides attendent aussi de faire leur première apparition.

Le parc évoluera donc de manière significative au prochain rendez-vous. La tenue de cet éventuel rallye en fin d’année dépendra de plusieurs facteurs. Entre autres, de la présence de partenaires prêts à soutenir l’événement et des capacités financières des coureurs. Et ce, sachant que la crise a mis à mal tous les secteurs.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter