Accueil » Culture » Musique – Salala se redécouvre sous un nouveau jour
Culture

Musique – Salala se redécouvre sous un nouveau jour

Salala revient avec une nouvelle formation, plus harmonieuse, en privilégiant la musique dans ses compositions.

Tous les inconditionnels de la musique traditionnelle l’attendaient, le mythique groupe Salala renoue avec la scène ce week-end.

Des voix qui transcendent les mélodies du terroir malagasy, une fratrie soudée et portée par une passion commune pour la musique traditionnelle de la Grande île. Salala n’est plus à présenter pour plusieurs générations de mélomanes. Mais le groupe reste à découvrir et à apprécier dans toute sa splendeur pour la jeune génération.

Quarante ans de musique, porte-étendard de Madagascar et de sa culture, Salala continue d’envoûter avec ses chants exceptionnels et ses compositions intemporelles. Toute une histoire qui se raconte, c’est aussi une épopée musicale unique qu’on aura le plaisir de redécouvrir sous un jour nouveau, ce 10 juillet, sur la scène de l’Institut français de Madagascar (IFM) Analakely, à partir de 15h.

Un trio unique en son genre, il a marqué les esprits par sa maîtrise exclusive du genre a cappella. Avec M’basa, Christian et le regretté Senge à l’origine du groupe, ils hypnotisaient par leur voix de velours.

De Salala, on retient ces tubes incontournables qui ont bercé des générations, « Salakao », « Male Hale », l’entrainant « Djala », mais surtout une interprétation exceptionnelle de « Lanitra mangamanga ».

Concert singulier

À travers sa passion particulière pour le chant a capella, le groupe retranscrit ainsi ses racines du grand Sud en honorant le beko traditionnel dans ses compositions.

De cette manière, il scande avec ferveur, dynamisme poétique les questions de la vie quotidienne en harmonie. Dans les années 2000, le groupe perd Senge, Salala a ainsi pris une pause, mais sa notoriété demeure auprès du public. Emmené cette fois par Chris tian, l’un des membres fondateurs du groupe, Salala se redécouvre désormais en un quatuor fringant et resplendissant de jeunesse. Depuis cette semaine, le groupe effectue une résidence de création à l’IFM Analakely. Avec désormais Christian au chant, Jerico à la basse et à la kabosy, Masabao en baryton et à la guitare électrique, ainsi que Valahery en voix aïgue et à la kabosy également, le groupe affiche ainsi un renouveau total et retravaillera ses compositions mythiques avec des touches music ales inédites.

S’éloignant un peu de l’a capella qui a forgé la notoriété du groupe, sans le dénaturer pour autant, Salala réserve ainsi un concert singulier ce week-end.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter