Accueil » Social » Pollution marine – Renforcement des infrastructures du port d’Ehoala
Social

Pollution marine – Renforcement des infrastructures du port d’Ehoala

Sécurisation. C’est en ce sens que l’Organe de Lutte contre la Pollution marine (OLEP) vient d’octroyer un matériel de kits anti-pollution à l’endroit du port d’Ehoala à Taolagnaro. Cette dotation rentre dans le cadre du renforcement des infrastructures du port dans la lutte contre une pollution marine accidentelle par hydrocarbure.

« En collaboration avec le ministère de l’Environnement et du Développement Durable, l’OLEP avait organisé un exercice de simulation grandeur nature de cette pollution marine accidentelle, ou MASE POLMAR, l’année dernière. Plus d’une soixantaine de participants issus de sept pays, à savoir les Comores, Djibouti, France, la Réunion, Kenya, Madagascar, Maurice, Seychelles et Somalie ont participé à cet événement. La collaboration avec ces nombreux pays s’explique surtout par l’incapacité d’un seul à assurer la sécurité maritime en cas d’accident de ce genre » explique Damy Jean-Baptiste Ratolo­janahary, directeur général de l’OLEP.

Ainsi si la pollution marine accidentelle par hydrocarbure est d’une quantité de plus de deux cent tonnes, Madagascar n’arrivera pas à gérer, seul, l’intervention et devrait fait appel aux pays membres de la COI et cela, dans le cadre de deux conventions préalablement signées avec le centre Régional de Fusion des Informations Maritimes et le Centre Régional de coordination des opérations maritimes.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter

Voir aussi