Actualités Régions

Mahajanga – Communion à l’Aïd El-Fitr

Pour une fois, toutes les communautés musulmanes de la cité des Fleurs se sont mises d’accord pour rompre le jeûne le même jour. C’était hier.

La date du mercredi  6 juillet a été fixée pour marquer la fin du mois sacré de Ramadan à Mahajanga. Auparavant, chaque communauté a célébré la traditionnelle fête d’Aïd el-Fitr avec un jour d’intervalle. La date a même été officialisée par la Communauté française musulmane.
La rue qui se trouve près de la direction régionale des Sports a été transformée en mosquée à ciel ouvert, comme il est désormais de coutume depuis quelques années à Mahajanga. Quelques milliers de musulmans, hommes, femmes et enfants, s’y sont retrouvés, agenouillés  pour remercier leur Dieu, en cette fin du Ramadan.
D’autres séances de prières ont été organisées dans différentes mosquées de Mahajanga. Le chef de la région Boeny, Ahamad Saïd Jaffar, pour sa part, a choisi de célébrer l’Aïd el-Fitr à la mosquée Noor Islam, à Mahajanga-be, hier matin. Des caravanes de voitures, de motos et de tricycles ont aussi sillonné la ville dans la matinée à cette occasion.
La célébration consiste en une réunion entre amis et entre membres d’une même famille. Un moment de joie et de partage et aussi de réconciliation. Les croyants échangent aussi des vœux pour l’année et se félicitent d’avoir respecté le Ramadan, soit, quatre semaines d’ascèse morale et de bonnes actions accomplies.
La tradition veut que les musulmans portent leurs plus beaux vêtements durant la journée. De plus, ils doivent faire leur prière de manière collective, avant de manger avec leurs familles et amis.

Vero Andrianarisoa