Accueil » A la une » Lutte contre la violence – Mialy Rajoelina au chevet des victimes de rapts
A la une Social

Lutte contre la violence – Mialy Rajoelina au chevet des victimes de rapts

Mialy  Rajoelina  a  redonné  le  sourire  aux  victimes  du  rapt.

L’après-midi de la Pentecôte, Mialy Rajoelina s’est rendue dans les quartiers de 67 Ha et d’Anatihazo Isotry. L’objet de sa descente : rendre visite aux deux jeunes filles retrouvées inconscientes à Ambohitsoa, vendredi soir. La première dame, sensible aux violences faites aux femmes et aux filles, est venue au chevet de ces victimes de rapts qui défrayent les chroniques, actuellement. Elle leur a apporté du réconfort. « Je suis mère. Je ne suis pas tranquille si je ne viens pas voir nos filles, qui ont été victimes de violence. Je suis aussi venue apporter mon soutien aux familles », s’est adressée la championne de la lutte contre la violence basée sur le genre, aux parents de l’une des victimes à Anatihazo Isotry.

La magie opère durant cette visite de la présidente de l’association Fitia. Les deux filles, qui sortent d’un événement potentiellement traumatisant, retrouvent le sourire grâce à la douceur et à la tendresse de Mialy Rajoelina. « Je t’ai apporté du gâteau et du chocolat, quelque chose que j’aime beaucoup. Ça va t’aider à avoir une bonne mémoire à l’examen. Avec ça, tu vas réussir avec brio l’examen. Il y a, aussi, des fruits et d’autres produits que tu pourras prendre au petit déjeuner », s’est adressée, affectueusement, la première dame à Ordia, l’une des victimes.

Agir avec fermeté

L’épouse du Président de la République juge nécessaire la reconstruction de ces jeunes victimes. Les traumatismes psychologiques qu’elles ont subis, durant leur enlèvement, peuvent rester gravés en elles, pour devenir un obstacle à leur épanouissement et à leur développement. « Il faut rappeler aux parents que le suivi psychologique ne signifie pas que l’enfant a une maladie mentale, mais que c’est nécessaire pour l’aider à faire face à sa vie future», a déclaré Mialy Rajoelina.

La première dame condamne avec véhémence les agissements des personnes malintentionnées à l’encontre des jeunes filles innocentes, selon ses publications sur Instagram et sur la page de l’Association Fitia. Elle encourage les forces de l’ordre à agir avec fermeté. Elle lance un appel pour démanteler ce réseau, afin de mettre un terme à ces actes ignobles. Mialy Rajoelina invite les parents à être vigilants. Elle a souligné, qu’elle ne laissera pas seules, les victimes de cette injustice.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter