Accueil » A la une » Épidémie de coronavirus – Les nouvaux cas montent en flèche
A la une Faits divers

Épidémie de coronavirus – Les nouvaux cas montent en flèche

Le  relâchement  des  gestes  barrières  est  dangereux.

Les nouvelles contaminations remontent en flèche. Une nouvelle vague est à craindre, avec le relâchement des gestes barrières.

La hausse des contaminations liées à la Covid19 se confirme. Cent un nouveaux cas ont été détectés, entre le 28 mai et le 3 juin, contre soixante-trois, la semaine d’avant et une trentaine, entre le 14 et le 20 mai. Avec ces nouveaux cas, le nombre de porteurs du virus en traitement s’élève à soixante-dix huit, à la date du 3 juin. Quatre sont des formes graves. Un est décédé, la semaine passée. Cette hausse est évidente, selon des sources auprès du ministère de la Santé publique. « Nous prévoyons une hausse des cas, en ce mois de juin. L’immunité contre la Covid-19 diminue trois à quatre mois après un pic. En parallèle, l’hiver favorise la propagation des maladies virales comme le coronavirus. Alors que le nombre de personnes vaccinées contre la Covid-19 est très bas », expliquent les sources.

Le taux de couverture vaccinal n’atteint pas encore 10%. La plupart des personnes qui sont entièrement vaccinées n’ont pas reçu la dose boost qui est aussi recommandée par le gouvernement. Comme l’immunité acquise lors de la contamination, celle avec le vaccin diminuerait trois mois après l’injection de la dose. Cette hausse des cas est, également, attendue, avec la réouverture des frontières.

Relâchement

De nombreux cas importés sont détectés à l’arrivée, à l’aéroport international d’Ivato. Ces passagers testés positifs peuvent transporter des nouvelles souches du virus. Et la circulation d’un nouveau variant provoque, dans la plupart des cas, un rebond épidémique. En outre, l’existence d’un variant autochtone de la Covid-19 n’est pas à écarter.

Pendant que le nombre de cas augmente et que l’immunité baisse, la population relâche les gestes barrières. Beaucoup abandonnent le port de masque, le lavage des mains avec du savon ou du gel hydroalcoolique et la distanciation physique de un mètre. Avec l’allègement des mesures régissant le port de masque, notamment, l’autorisation ou non port de masque dans les activités en plein air, de nombreuses personnes se permettent de ne plus se protéger dans les moyens de transport en commun, dans les endroits clos. Le relâchement des gestes barrières constitue un risque majeur, dans un contexte où les cas détectés positifs au virus de Covid-19 haussent.

Commenter

Ce formulaire recueille votre nom et adresse e-mail afin que nous puissions valider votre commentaire. Veuillez consulter notre politique de confidentalité afin de prendre connaissance sur la façon dont nous protégeons vos informations.
Je consens à ce que L'Express de Madagascar collecte mon nom et email..

Cliquez pour commenter